PÉDOPHILIE / ART – Lucien H., condamné pour pédophilie, a décidé de devenir artiste pour éviter la disgrâce, pour qu’on “distingue l’homme de l’artiste” et surtout pour être reconnu avant tout comme un artiste, afin qu’on “oublie” ses actes pédophiles.

Lucien H., condamné pour pédophilie :
“Si je suis reconnu comme un véritable artiste, certains iront même jusqu’à oublier ma condamnation pour pédophilie !”

Après l’affaire Matzneff, l’annonce du César de la meilleure réalisation pour Roman Polanski, accusé de pédophilie, fait réagir et ravive le sempiternel questionnement “Faut-il séparer l’homme de l’artiste ?”. L’Académie des Césars a pour sa part répondu oui en décernant ce prix à Roman Polanski.

Devant cette décision, Lucien H. qui vient tout juste d’être condamné pour pédophilie, a décidé de devenir lui aussi artiste, pour qu’on reconnaisse tout son talent et qu’on évite de le réduire à son statut de pédophile :

Lorsque je vois tous les intellectuels qui ont défendu ou défendent encore la pédophilie ; lorsque je vois qu’on valorise des artistes accusés de pédophilie voire pour certains qui assument leurs actes pédophiles ; je me suis dit qu’il fallait que je procède de même pour ne pas tomber en disgrâce !

Et même mieux, si je suis reconnu comme un véritable artiste, certains iront même jusqu’à oublier ma condamnation pour pédophilie !

Peut-être aussi que certains iront jusqu’à me classer comme un grand artiste puisque je serai à l’image de très nombreux grands artistes actuels !

Je serai artiste avant tout, le reste on s’en moquera.

L’art semble aujourd’hui encore tout excuser …

Pédophilie : séparer l'homme de l'artisteludovicFaits diversartiste,homme,oubli,pédophile,séparer,valorisation
PÉDOPHILIE / ART - Lucien H., condamné pour pédophilie, a décidé de devenir artiste pour éviter la disgrâce, pour qu'on 'distingue l'homme de l'artiste' et surtout pour être reconnu avant tout comme un artiste, afin qu'on 'oublie' ses actes pédophiles. Lucien H., condamné pour pédophilie :'Si je suis reconnu...