DÉLINQUANCE / MULES VIRALES – Les règlements de comptes entre bandes rivales viennent de changer de forme. Désormais, plus besoin d’armes pour attaquer ses rivaux ; les délinquants créent des mules virales (les “muvis”) et vont se cracher les uns sur les autres.

Les mules virales, la nouvelle arme biologique des délinquants dans les règlements de comptes entre bandes rivales

Alors que le crachat est désormais sévèrement réprimé, considéré comme “mise en danger de la vie d’autrui voire tentative d’homicide”, les délinquants ont décidé d’opter pour cette nouvelle forme d’attaque dans le cadre de leurs règlements de comptes entre bandes rivales.

En effet, quelle pire arme que l’arme biologique ? Avec le Covid-19, le crachat représente un danger mortel. Cette arme biologique présente en outre l’avantage d’être totalement gratuite et indécelable. Cela explique qu’elle soit désormais autant plébiscitée par les délinquants :

Les délinquants cherchent toujours le meilleur rapport coût / impact. Alors que les armes coûtent chers, le crachat de Covid-19 est gratuit !

Nicole Ambot, Lieutenant de Police

Des délinquants n’hésitent d’ailleurs pas à contaminer certains des leurs pour les envoyer à l’attaque, ceux qu’ils appellent “les mules virales” :

Les mules virales, ce sont des délinquants qui contractent volontairement un virus, aujourd’hui le Covid-19, afin de le transmettre aux adversaires. Ces mules virales sont ainsi utilisées comme de véritables armes biologiques.

Dans de plus en plus d’attaques entre bandes rivales, on entend “J’t’envoie la muvi”. Et la mule se jette sur ses adversaires en leur crachant dessus autant que possible.

Les forces de l’ordre prennent très au sérieux ce nouveau phénomène :

Désormais, lorsque nous allons en intervention, nous troquons notre stock de gaz lacrymogènes contre des lances à eau de javel. De plus, nos tenues sont désormais totalement hermétiques pour contrer toute attaque de muvis.

La délinquance s’adapte très rapidement au changement avec les muvis, leur nouvelle arme biologique.

Des mules virales (muvis) pour régler ses comptesludovicFaits diversarme,biologique,covid-19,crachat,mule,muvi,virale,virus
DÉLINQUANCE / MULES VIRALES - Les règlements de comptes entre bandes rivales viennent de changer de forme. Désormais, plus besoin d'armes pour attaquer ses rivaux ; les délinquants créent des mules virales (les 'muvis') et vont se cracher les uns sur les autres. Les mules virales, la nouvelle arme biologique...