JOURNALISME / ULTRACREPIDARIANISME – La première école de journalisme ultracrépidarianiste vient d’ouvrir à Paris : “C’est désormais un besoin vital pour les médias d’avoir des journalistes capables de parler de tout !” (T. Renaudin, fondateur et directeur de l’I.J.U. Paris)

L’Institut de Journalisme Ultracrépidarianiste (IJU), première école de journalisme ultracrépidarianiste, vient d’ouvrir à Paris.

Une première école de journalisme un peu particulière vient d’ouvrir ses portes à Paris : l’Institut de Journalisme Ultracrépidarianiste (IJU).

Cette école répond à un véritable besoin pour de nombreux médias :

Cela est devenu un besoin vital pour les médias d’avoir des journalistes experts dans tous les domaines, aptes à parler de tout, à tout moment, au gré des informations qui tombent à chaque instant.

Théo Renaudin, fondateur et directeur de l’I.J.U. Paris

L’Institut de Journalisme Ultracrépidarianiste (IJU) de Paris forme ainsi des journalistes afin qu’ils puissent parler de tous les sujets comme experts, qu’ils maîtrisent les sujets ou non.

Il y a déjà quelques journalistes ultracrépidarianistes, autodidactes, dans certaines rédactions, notamment les médias d’information en continue.

L’objectif de cette école de journalisme consiste à créer un cursus de formation reconnu officiellement par la profession, pour que les médias puissent embaucher des journalistes spécialement formés à la pseudo-expertise en tout.

En clair, que ces futurs journalistes soient capables d’intervenir à l’antenne à la demande et capables de donner un avis et une analyse d’expert sur n’importe quel sujet, sans avoir à attendre un journaliste spécialisé ou un professionnel du sujet.

Les journalistes ultracrépidarianistes sont très demandés par les médias, tant ils présentent d’atouts en terme de réactivité face à l’information et tant ils permettent de faire de substantielles économies.

Les journalistes ultracrépidarianistes constituent l’élite du journalisme. Ce sont les couteaux-suisses de l’information, capables de parler de tout, tout le temps, n’importe où. Ils représentent une valeur énorme au sein d’un média puisqu’on peut les faire intervenir sur n’importe quel sujet, dès que l’information tombe, sans avoir à demander ni à attendre l’intervention de véritables spécialistes.

Ils offrent une ultra-réactivité aux médias face à l’information chaude en intervenant en un claquement de doigts. De plus, ils permettent aux médias de faire des économies très conséquentes puisqu’ils n’ont alors pas à rémunérer et défrayer des spécialistes.

Si ce métier fait rêver, avec des salaires mensuels nets s’étalant de 10.000 à 50.000€, le concours d’entrée à l’Institut de Journalisme Ultracrépidarianiste s’avère très sélectif :

Notre concours d’entrée est ultra sélectif. Sur 55.000 candidatures reçues, nous n’avons retenu que 150 candidats ; l’élite, uniquement l’élite !

L’Institut de Journalisme Ultracrépidarianiste (IJU) est le seul organisme habilité à décerner le diplôme bac+5 “MJU : Master en Journalisme Ultracrépidarianiste”.

Théo Renaudin, fondateur et directeur de l’I.J.U. Paris, envisage d’ouvrir 5 autres écoles de journalisme de ce type dans le monde dans les 6 prochaines années : New-York, Sidney, Londres, Tokyo et Hong-Kong.

Ecole de journalisme ultracrépidarianiste de ParisludovicTV / Radioécole,expert,iju,institut,journalisme,journaliste,nouvelle,paris,tout,ultracrépidarianisme
JOURNALISME / ULTRACREPIDARIANISME - La première école de journalisme ultracrépidarianiste vient d'ouvrir à Paris : 'C'est désormais un besoin vital pour les médias d'avoir des journalistes capables de parler de tout !' (T. Renaudin, fondateur et directeur de l'I.J.U. Paris) L'Institut de Journalisme Ultracrépidarianiste (IJU), première école de journalisme ultracrépidarianiste,...