SANTE – Etre malade à cause de la pureté de l’air ? Des chercheurs de l’université de Stanford ont découvert ce mal étrange qui touche 76% des citadins : l’outdoor illness, ou “Mal du Grand air”.

L'”Outdoor illness”, le “Mal du Grand Air” qui touche 76% des citadins lorsqu’ils sont confrontés à de l’air pur.

Beaucoup de citadins se demandaient pourquoi ils tombaient malade au moment où ils partaient en vacances. Des chercheurs de l’université de Stanford viennent de découvrir la raison de ces maux étranges : l'”outdoor illness”, que l’on pourrait traduire par “Mal du Grand air”.

Selon ces chercheurs, les citadins vivant dans un environnement pollué ont un organisme qui s’habitue à cette pollution (même si cette dernière reste toujours néfaste pour la santé, le corps ne la tolérant pas).

Aussi, dès qu’ils sortent de cet environnement pollué, les citadins sont confrontés à un air plus pur, auquel l’organisme n’est pas habitué et donc ne sait comment réagir :

Nous avons constaté que l’organisme des citadins s’adaptait pour lutter en permanence contre la pollution. Or, lorsqu’il n’y a plus de pollution, le cerveau émet une alerte, car les défenses immunitaires continuent d’agir pour lutter contre cette pollution, alors même qu’il n’y a plus de raison. Cela occasionne ce sentiment de malaise que l’on peut nommer “Mal du Grand air”.

Tom Tuffy et Jerry Spike, chercheurs de l’Université de Stanford à l’origine de la découverte de l'”outdoor illness”

Le “Mal du Grand air” prend la forme de céphalées (maux de tête) plus ou moins intenses. Il met plusieurs jours avant de disparaître :

L’organisme met de 1 jour à 1 semaine avant de réguler le malaise, selon le degré de pollution de l’environnement dans lequel évoluait l’individu ainsi que selon son état de santé général.

Ce “Mal du Grand air” occasionne un deuxième effet, lors du retour de l’individu dans son environnement pollué :

Après avoir ‘guéri’ du mal du grand air, une deuxième conséquence arrive lorsque l’individu retourne dans son environnement citadin pollué ; l’organisme, qui s’était habitué à de l’air pur, doit à nouveau s’adapter à lutter contre la pollution. Ainsi, il n’est pas rare que l’individu subisse une importante fatigue après son séjour dans un environnement pur.

Prendre un grand bol d’air pur n’est pas de tout repos pour les citadins !

Mal du Grand Air : malade à cause de l'air pur !ludovicSanté / Médecinecitadin,grand air,mal,mal du grand air,malaise,outdoor illness,pollution,pur
SANTE - Etre malade à cause de la pureté de l'air ? Des chercheurs de l'université de Stanford ont découvert ce mal étrange qui touche 76% des citadins : l'outdoor illness, ou 'Mal du Grand air'. L''Outdoor illness', le 'Mal du Grand Air' qui touche 76% des citadins lorsqu'ils sont...