INNOVATION – Le « Stan-Pen » est un e-stylo, c’est-à-dire un stylo connecté, qui corrige automatiquement vos fautes d’orthographes. Par reconnaissance d’écriture, il vibre dès que vous avez écrit avec une faute et corrige celle-ci à votre place.

Stan Pen

Le Stan-Pen, stylo magique qui corrige vos fautes d’orthographe ! (Photo d’illustration – Copyright Stan)

Le « Stan-Pen » est un e-stylo développé par une société de Santa Monica : « Stan ». Il s’agit d’un stylo disposant de la technologie bluetooth et de la technologie wifi qui reconnait ce que vous écrivez. Relié à une tablette, un smartphone ou un ordinateur, vos écrits sont analysés en temps réel par le correcteur orthographique de Google. Il nécessite donc une connexion à Internet. Mais le Stan Pen sert bien à écrire sur papier !

Dès que le stylo reconnait une erreur, il vibre. Vous avez ainsi 2 choix : soit vous appuyez sur le bouton vert pour tenter de corriger par vous-même, soit vous appuyez sur le bouton rouge pour que le stylo apporte la correction à votre place : pour cela, il suffit de tenir le stylo de manière très souple et de suivre ses mouvements de correction.

Le « Stan-Pen » n’est donc pas seulement un stylo magique qui corrige vos fautes, c’est aussi un outil éducatif qui permet de déceler en temps réel ses erreurs pour les corriger.

Léo Eileen, PDG de la société « Stan » à l’origine de ce stylo explique :

« Ce stylo est un outil technologique qui sa base sur l’outil de reconnaissance d’orthographe de Google. Sauf qu’au lieu de saisir le texte à l’ordinateur, il décrypte ce que vous écrivez. Une vibration signifie qu’il y a une erreur. Cette vibration se fait uniquement lorsque le mot a été entièrement écrit. Ainsi, à vous de vous autocorrigez (bouton vert) ou de demander la correction (bouton rouge) »

Notre journaliste Ellena à eu la chance de pouvoir essayer ce stylo, en voici sa critique :

« Ce stylo est tout d’abord un peu lourd et encombrant. Mais au regard de la technologie qu’il abrite, cela est normal. On n’écrirait pas des romans à la main, car je pense que le poignet ne supporterait pas longtemps, mais cela peut être très utile pour une lettre de motivation ou un courrier officiel.

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il faut faire des tests pour qu’il reconnaisse notre écriture. On installe un petit logiciel (ou appli.) d’à peine 150 Ko sur notre smartphone, tablette ou ordinateur et, pendant 30 minutes, on procède à différents tests d’écriture. Une fois que le logiciel a enregistré notre manière d’écrire, c’est tout bon : on peut l’utiliser. Sauf que j’ai du faire une petite pause car j’avais très mal au poignet (peut-être est-ce aussi parce que j’ai perdu l’habitude d’écrire à la main, satanée technologie 😉 !).

J’ai donc rédigé une petite lettre truffée de fautes d’orthographes. J’ai joué sur les fautes lexicales, les fautes de conjugaison, les fautes d’accord mais aussi sur les fautes de syntaxe. Pour ce qui est des fautes de syntaxe, le stylo ne les reconnait pas. Pour ce qui est des 25 fautes que j’ai volontairement écrites, le stylo en a reconnu 24 ; celle qu’il n’a pas reconnue n’est pas due à un problème du logiciel, mais au fait qu’il avait mal interprété une lettre que j’avais écrite. Les petites vibrations ont un effet Pavlovien : dès qu’on reçoit une petite secousse on sait qu’on doit corriger … Et on craint justement d’écrire pour éviter cette petite secousse !

Pour chaque erreur, j’ai appuyé sur le bouton rouge pour que le stylo corrige automatiquement les erreurs. Quelle galère à prendre en main : il faut être souple mais pas trop, il faut accompagner le stylo sans savoir ce qu’il va écrire … J’ai du consulter ma tablette pour connaître la correction à apporter et pouvoir accompagner le stylo. En l’occurrence, le stylo essaie d’écrire à ma manière, mais on voit clairement où il est intervenu.

Conclusion : Ce stylo est très pratique pour détecter les fautes. La correction automatique reste quant à elle à améliorer même si la technologie en oeuvre est déjà très bonne. Un outil à conseiller pour apprendre à écrire correctement ! »

Léo Eileen travail d’arrache-pieds pour améliorer son Stan-Pen :

« Nous tentons de limiter l’encombrement et le poids du stylo au maximum. Nous sais-traitons la gestion de la correction orthographique à Google qui s’est engagé à l’amélioration de cet outil jusqu’à détecter les fautes de syntaxe. Nous travaillons à l’optimisation de notre système de correction automatique, l’objectif étant d’assurer l’auto-direction du stylo sans la nécessité d’une main. Nous allons aussi développer en plus du Stan-Pen pour écriture sur papier, un Stan-E-Pen pour écriture sur tablette.

[…]

Parmi les améliorations que nous envisageons, nous souhaitons offrir la possibilité pour l’utilisateur de choisir la force de la vibration : ainsi, la vibration sera plus forte pour l’apprentissage (on réfléchira bien avant d’écrire pour éviter de se faire « secouer ») que pour l’écriture plaisir ou utilitaire. On travaille également sur l’ergonomie du stylo. »

Le « Stan-Pen » a donc de beaux jours devant lui. Sera-t-il autorisé lors d’examens ?

Stan Pen : le stylo magique qui corrige vos fautesludovicArchivescorrection,e-pen,fautes d'orthographe,stan-pen,stylo connecté
INNOVATION - Le 'Stan-Pen' est un e-stylo, c'est-à-dire un stylo connecté, qui corrige automatiquement vos fautes d'orthographes. Par reconnaissance d'écriture, il vibre dès que vous avez écrit avec une faute et corrige celle-ci à votre place. Le 'Stan-Pen' est un e-stylo développé par une société de Santa Monica : 'Stan'. Il s'agit...