EPIPHANIE – Durant l’Epiphanie, Adrien P. a obtenu la fève. Couronné, il a pris l’événement au premier degré et s’est pris pour un véritable roi dans son village avant de se faire arrêter pour “troubles graves à l’ordre public”.

Epiphanie : la fête tourne mal. Couronné, un homme se prend pour le véritable Roi du village !

Pour l’Epiphanie, Gabriel G.,  Maire d’une petite commune située à 15km d’Angoulême, a décidé d’offrir la galette à tous ses administrés :

“La tradition de la galette existe depuis 1946 dans notre commune. Alors, comme chaque année, on la perpétue. C’est un moment très convivial qui rassemble tout le monde.” nous explique Gabriel G.

Adrien P. était l’un des 800 invités. Alors qu’il mange sa galette, il tombe sur la fève :

“Lorsqu’on tire les rois, on ne désigne qu’un Roi et une Reine pour tous les participants. C’est Adrien P. qui a tiré la fève du Roi. Alors, comme le veut la tradition, on l’a couronné !”

Mais Adrien P. ne comprend pas que son couronnement n’est qu’un élément de folklore associé à l’Epiphanie :

“Lorsqu’on a couronné Adrien, on voyait bien qu’il était extrêmement fier ! On a tous cru qu’il jouait la comédie tellement il était ému ! Mais en réalité, il a pris ce couronnement au sérieux et s’est vraiment cru ‘Roi du village’, au sens littéral”

Dès la couronne posée sur sa tête, Adrien P. a commencé à hurler et à édicter des règles :

“Il se comportait comme un véritable dictateur. On croyait qu’il jouait, mais cela devenait très gênant de l’entendre proférer tant d’insultes et de donner des ordres si irrespectueux. Alors on l’a invité à se calmer.” nous confie le Maire.

Vexé, Adrien est rentré chez lui, bougon. Mais sa mégalomanie ne s’arrête pas là puisque quelques minutes plus tard, il commence à commettre de nombreux méfaits :

“En sortant de chez lui, il s’est placé à l’une des entrées principales du village. Il a arrêté tous les véhicules qui traversaient la commune en leur signifiant qu’ils traversaient une frontière qu’il a nommé ‘Le Mur d’Adrien’. Il m’a même destitué de mes fonctions de Maire signifiant que dans un Royaume il n’y avait pas de Maire.” se plaint Gabriel G.

Excédé, Gabriel G. prévient la gendarmerie qui interpellera Adrien P. :

“On a arrêté Adrien qui se rebellait violemment. Actuellement, il est  en garde à vue et ne comprend toujours pas pourquoi il a été arrêté. Il ne cesse de dire qu’on n’arrête pas un ‘Roi’ comme cela …” nous confie un des 5 gendarmes venu l’interpeller.

Le Maire du village, Gabriel G., a décidé de ne plus fêter l’Epiphanie.

En France, on estime à 100 à 150 par an le nombre de personnes qui prennent leur couronnement lors de l’Epiphanie au sérieux, avec des conséquences plus ou moins graves.

Epiphanie : couronné, il se prend pour un vrai roiludovicFaits diverscouronnement,épiphanie,roi,sérieux
EPIPHANIE - Durant l'Epiphanie, Adrien P. a obtenu la fève. Couronné, il a pris l'événement au premier degré et s'est pris pour un véritable roi dans son village avant de se faire arrêter pour 'troubles graves à l'ordre public'. Pour l'Epiphanie, Gabriel G.,  Maire d'une petite commune située à 15km d'Angoulême, a décidé...