PAIN AU CHOCOLAT – Jean-François Copé estime le prix d’un pain au chocolat (ou chocolatine) à 0,15€. Mais cette apparente erreur sur le prix du pain au chocolat n’en est pas une : Jean-François Copé est un lanceur d’alerte qui dénonce les prix aberrants pratiqués par le lobby des boulangers.

Jean-François Copé, lanceur d'alerte contre le lobby boulanger.

Jean-François Copé, lanceur d’alerte contre le lobby boulanger.

Lundi 24 octobre, sur Europe 1, Jean-François Copé estimait le prix d’un pain au chocolat aux alentours de 10 ou 15 centimes d’euros. Moqué depuis, notre équipe de journaliste d’investigation a souhaité en savoir plus. Et nous avons découvert que Jean-François Copé n’était pas si ignare que cela sur le coût de la vie quotidienne. En fait, Jean-François Copé est un lanceur d’alerte. Par cette petite phrase, il tenait subtilement à dénoncer les prix excessifs pratiqués par les boulangers.

En effet, notre enquête nous a menés sur le coût de fabrication d’un pain au chocolat : il serait de 15 cts d’euros … exactement le montant estimé par Jean-François Copé. Nos journalistes d’investigation ne se sont pas arrêtés là puisqu’ils ont interrogé l’entourage de M. Copé. Et tous s’accordent à dire que Jean-François Copé est un lanceur d’alerte, comme nous l’indique une personne très proche de lui :

« Jeff n’aime pas les abus de toute sorte. Il exècre par dessus tout les politiques qui détournent de l’argent, et plus généralement ceux qui sont mouillés dans des affaires judiciaires. Jeff est d’une honnêteté suprême : je n’ai jamais vu pareil homme politique jusqu’à aujourd’hui. Il nous a toujours dit qu’il combattrait l’injustice et qu’il lutterait en faveur des plus démunis, quoi qu’il lui en coûte.

[…]

Le prix du pain au chocolat estimé par Jeff est en fait une alerte destinée à faire réagir les citoyens. Mais les citoyens n’ont pas réfléchi et ont pris cette phrase au premier degré et s’en sont moqués »

En effet, cette estimation a tellement choqué que la petite phrase de Copé a été moquée dans de nombreux médias, y compris étrangers.

Toutefois, grâce à cette estimation de Copé, un mouvement citoyen a été créé sur Internet, un mouvement qui milite pour le « Pain au chocolat à 0,15€ ». Germaine Eluard, à l’origine de ce mouvement nous explique :

« Jean-François Copé avait vu juste : il faut que les citoyens se réveillent contre cette mafia des boulangers ou plus poliment contre ce lobby des boulangers. Ils profitent de nous en pratiquant des tarifs abusifs.

Notre mouvement citoyen ‘Pain au chocolat à 0,15€’ vise à ne plus consommer le moindre produit de boulangerie, pâtisserie ou chocolaterie tant que le prix du pain au chocolat n’atteindra pas le prix symbolique de 15 cts d’euros, le véritable prix qu’on devrait payer ainsi que nous l’a avoué Jean-François Copé ! Merci à lui ! »

Jean-François Copé, un candidat du peuple !

Copé, lanceur d'alerte contre la mafia boulangèreludovicPolitique15 centimes,boulanger,copé,lobby,pain au chocolat
PAIN AU CHOCOLAT - Jean-François Copé estime le prix d'un pain au chocolat (ou chocolatine) à 0,15€. Mais cette apparente erreur sur le prix du pain au chocolat n'en est pas une : Jean-François Copé est un lanceur d'alerte qui dénonce les prix aberrants pratiqués par le lobby des boulangers. Lundi 24...