RYTHMES SCOLAIRES – Alors que le décret Blanquer sur les rythmes scolaires permet le retour à la semaine de 4 jours, de plus en plus d’enseignants défendent un nouveau rythme scolaire : la semaine de 3 jours. Reportage à Grandville, dans l’une des 8 écoles qui expérimenteront la semaine à 3 jours dès la rentrée 2017-2018.

Rythmes scolaires : expérimentation de la semaine de 3 jours

Le décret Blanquer du 28 juin 2017 autorise le retour à la semaine de 4 jours pour les communes qui le souhaitent. En effet, la semaine de 4 jours 1/2 avait été décrétée afin de respecter davantage le rythme des enfants selon les chronobiologiste. Ce retour en arrière vers la semaine de 4 jours est le fruit d’une demande de nombreux enseignants et de multiples communes.
Mais en plus du retour à la semaine de 4 jours, c’est le principe de la semaine de 3 jours qui tend à se développer dans certaines communes, comme nous l’explique Marguerite Humbert, maire de Grandville :

« Suite au décret Blanquer, nous avons décidé d’opter à titre expérimental pour la semaine à 3 jours. C’est-à-dire que nous condensons les enseignements des enfants les lundi, mercredi et vendredi. »

Le décret Blanquer ne permet a priori pas la semaine de 3 jours eu égard aux contraintes qu’il impose, mais des solutions ont été trouvées :

Ce qu’implique le décret Aménagement pour
la semaine de 3 jours
Le temps scolaire doit être réparti sur au moins 8 demi-journées par semaine Nous avons décomposé la journée en 3 demi-journées : 8h30-11h30, 12h30-15h30 et 16h-18h.

Cela fait donc 9 demi-journées par semaine.

Le temps scolaire ne doit pas excéder 24H hebdomadaires 3 jours * 8h = 24 heures / semaine
Le temps scolaire ne doit pas dépasser 3h30 par demi-journée Chaque demi-journée dure 3h maximum

Caroline Ferment, professeur de CP-CE1 à l’école primaire de Grandville est ravie du choix de Mme le Maire :

« La semaine de 3 jours présente de multiples avantages. Tout d’abord, cela permet à l’élève d’être sollicité 1 jour sur 2 tout en préservant son long week-end. D’autre part, chaque journée de travail est certes dense mais décomposée en 3 temps permettant de développer 3 grands champs de compétences différents à des moments bien définis. Enfin, cela permet à l’enfant de profiter de moments de détente durables lorsqu’il n’est pas à l’école. Cela est indispensable à son épanouissement serein ».

Pour la rentrée 2017-2018, ce sont 8 écoles qui ont adopté la semaine à 3 jours à titre expérimental. Mais plus de 150 établissements scolaires sont d’ores et déjà intéressés pour mettre en oeuvre ce nouveau rythme scolaire à la rentrée scolaire 2018-2019. Les chronobiologistes définissent cette nouvelle organisation du temps scolaire comme « un rythme acceptable ».

Rythmes scolaires : la semaine à 3 jours arriveludovicEducationréforme,rythme scolaire,semaine à 3 jours,semaine de 3 jours
RYTHMES SCOLAIRES - Alors que le décret Blanquer sur les rythmes scolaires permet le retour à la semaine de 4 jours, de plus en plus d'enseignants défendent un nouveau rythme scolaire : la semaine de 3 jours. Reportage à Grandville, dans l'une des 8 écoles qui expérimenteront la semaine...