Lorsqu’on surfe sur Internet, on retrouve de nombreuses dénominations pour des sites plus divers les uns que les autres. On entend ainsi parler de site d’infaux, de site satirique et/ou parodique, de site de fausses informations et de site de désinformation.

Définissons ce que recouvre chacun de ces types de sites.

La notion de sites d’infaux est une notion relativement floue, même si elle recouvre, généralement, la notion de sites parodiques et/ou satiriques. Néanmoins, certains classent les sites de fausses informations et/ou les sites de désinformation dans cette catégorie.

Aussi, nous utiliserons ici l’appellation de « sites d’infaux », comme recouvrant ces différents types de sites.

Typologie des sites d’infaux

Type de site

Objectifs

Ton utilisé

Exemples

 Site parodique et/ou satirique
  • Dénoncer et/ou
  • Faire réfléchir et/ou
  • Faire réagir et/ou
  • Faire rire
 Humour / Non sérieux

Tout en reprenant les codes du journalisme

 Site de fausses informations à but humoristique
  •  Faire rire
 Humour / Non sérieux
 Site de buzz ou Clickbaits
  •  Faire le buzz (= générer du clic)
  • Gagner de l’argent
 Articles buzz : faux « Scoops », titres chocs, informations virales, etc.

Méthode utilisée par ces sites : une diffusion virale des informations (exploitant les réseaux sociaux) pour générer un max. de clic pour gagner un max. d’argent …

 Site de désinformation
  •  Manipuler
 Un pseudo sérieux et un discours pseudo-expert : fausses informations et/ou des informations manipulées
  •  Sites sur les complots
  • Sites de sectes et assimilés
  • Sites extrêmistes pro ou anti (Ex : certains sites anti-IVG)
  • Etc.

Tout cela est-il légal ?

La liberté d’expression est un droit inaliénable qui permet à quiconque de diffuser n’importe quelle information, y compris de fausses informations.

Toutefois, la loi limite la diffusion de ces informations. Par exemple il est interdit de diffuser des informations si elles portent atteinte à une personne (physique ou morale), si elles peuvent causer des troubles à l’ordre public, s’il s’agit de canulars causant un préjudice quelconque, si les forces de sécurité sont amenées à intervenir, s’il s’agit de négationnisme ou de discrimination, etc. (Liste loin d’être exhaustive !). En résumé, il faut respecter la loi en vigueur.

Notamment, on peut citer la loi sur la liberté de la presse de 1881, dans son article 27, condamne la diffusion de fausses informations, « lorsque, faite de mauvaise foi, elle aura troublé la paix publique, ou aura été susceptible de la troubler ».

Le droit à la satire et à la parodie est notamment un droit découlant du droit à la liberté d’expression et du droit de la presse. Néanmoins la frontière entre parodie/satire et diffamation est parfois très étroite (cf les plaintes à l’encontre de certains sites satiriques).

Comment se protéger ?

  • Identifiez l’auteur (page « Contact », « A propos », « Qui sommes-nous », « FAQ », etc.) Et s’il vous est impossible d’identifier précisément l’auteur, négligez l’information, c’est que le site ne s’assume pas (tout site professionnel doit permettre d’identifier l’auteur et l’objectif du site).
    Une fois que vous aurez identifier l’auteur, renseignez-vous bien sur qui il est (est-il reconnu comme fiable ?, est-il pertinent pour parler de ce sujet ?, est-il objectif ou subjectif ?, est-il neutre ou engagé ?, quelles sont les critiques à son encontre ?, etc.) et surtout, quel est son objectif (divertir, informer, convaincre, manipuler ?) ; etc.
  • Dans tous les cas, vérifiez toujours l’information ;
  • Tournez-vous de préférence vers des sites, médias et experts populaires, reconnus fiables !

Quelques sites utiles pour séparer le vrai du faux :

  • « Hoaxbuster », « Hoaxkiller« , « Hoax-Net » : vérification des rumeurs sur Internet
  • La rubrique « Décodeurs » du journal « Le Monde » : vérification des informations diffusées dans les médias
  • La rubrique « Inspecteur Viral » du journal en ligne « Metro » : vérification des informations diffusées sur les réseaux sociaux et Internet en général
  • Le « Guide de Vérification » (Verification Handbook) : méthodes pour vérifier l’information sur Internet.
  • On te manipule : site gouvernemental te montrant comment on te manipule et comment te protéger face à ces rumeurs et manipulations.
Typologie des sites d'infauxludovicBlogbuzz,désinformation,infaux,parodie,satire
Lorsqu'on surfe sur Internet, on retrouve de nombreuses dénominations pour des sites plus divers les uns que les autres. On entend ainsi parler de site d'infaux, de site satirique et/ou parodique, de site de fausses informations et de site de désinformation. Définissons ce que recouvre chacun de ces types de...