DÉSEXHIBITIONNISME – Après l’exhibitionnisme, qui consiste à montrer ses organes génitaux, on constate un développement de plus en plus important du désexhibitionnisme, un mouvement qui consiste à provoquer les nudistes et naturistes en s’exhibant vêtu d’une culotte.

Le désexhibitionnisme, qui consiste à s’exhiber habillé devant les nudistes et naturistes, est une nouvelle tendance qui inquiète les autorités.

L’exhibitionnisme est une obsession qui pousse certaine personnes à exhiber leurs organes génitaux en public. Cela est un délit qui peut être puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

On constate aujourd’hui un mouvement inverse, qui consiste non pas à s’exhiber nu, mais au contraire habillé. Il s’agit d’un mouvement militant effectué tout particulièrement à l’encontre des nudistes et naturistes. Paul (son prénom a été changé) nous explique pourquoi il est devenu désexhibitionniste :

“Je trouve intolérable que certains se dénudent. Même en des endroits réservés pour cela. Selon moi, l’espace public appartient à tout le monde, partout. On ne peut pas dédier un espace à telle ou telle activité : tout doit être accessible à tout le monde. Qu’ils se dénudent en des endroits privés où personne ne peut les voir, pourquoi pas. Mais pas en des endroits publics ni en des lieux où on peut les voir depuis cet espace public.

C’est la raison pour laquelle je milite contre cela en m’exhibant habillé devant eux”.

Paul joue la provocation à l’encontre des nudistes et naturistes et il ne s’en cache pas :

“Concrètement, j’arrive nu sur les plages nudistes pour m’intégrer dans le paysage ; puis je m’expose ou plutôt je m’impose devant l’un des nudistes, je remets ma culotte avec vulgarité et je parade devant eux, exhibant fièrement mon bas-ventre tout habillé ! Je leur impose mon vêtement comme eux m’imposent leur nudité”.

Légalement, un désexhibitionniste ne peut pas être condamné, sauf si la provocation est considérée comme injurieuse (par exemple, des gestes ou une attitude obscènes).

Face à ce mouvement de désexhibitionnisme qui semble prendre de l’ampleur (3654 signalements ont déjà été enregistrés en France à ce sujet cette année, contre seulement 103 durant toute l’année 2017), les autorités sont de plus en plus vigilantes :

“Sur la Côte d’Azur, nous surveillons de plus en plus les plages nudistes et leurs abords pour détecter les désexhibitionnistes avant qu’ils n’agissent. On constate leur comportement suspect et on les contrôle fréquemment dans le but de les dissuader de se désexhiber. Cette année, nous avons délivré 3 contraventions pour injure privée et nous avons envoyé 1 personne en comparution immédiate pour injure publique.” nous confie le brigadier-chef Christelle Renard.

D’ailleurs, ces désexhibitionnistes peuvent causer un trouble à l’ordre public :

“Notre objectif est d’éviter que les actions des désexhibitionnistes ne causent un trouble majeur à l’ordre public. C’est pourquoi nous intervenons systématiquement et ne tolérons rien.” complète-t-elle.

Des actions d’information contre le désexhibitionnisme vont d’ailleurs être proposées dès l’année prochaine :

“La Gendarmerie a été mandatée pour mener des actions de sensibilisation, d’information et de lutte contre le désexhibitionnisme. Dès l’année prochaine, nous interviendrons dans les classes et dans les espaces publics pour donner des conseils pour lutter et faire face au désexhibitionnisme, nouveau fléau de cette décennie”, conclut C. Renard.

Ainsi, ne provoquez pas en vous rhabillant vulgairement devant une personne nue : vous seriez coupable de désexhibitionnisme !

Désexhibitionnisme : se rhabiller devant nudistesludovicFaits diversdésexhibitionnisme,habillé,militant,mouvement,naturiste,nudiste,nudité
DÉSEXHIBITIONNISME - Après l'exhibitionnisme, qui consiste à montrer ses organes génitaux, on constate un développement de plus en plus important du désexhibitionnisme, un mouvement qui consiste à provoquer les nudistes et naturistes en s'exhibant vêtu d'une culotte. L'exhibitionnisme est une obsession qui pousse certaine personnes à exhiber leurs organes génitaux...