Pour éponger une partie de la dette publique (2 031,5 milliards d’euros (95,2% du PIB) au 3ème trimestre 2014), la France a décidé d’ouvrir...En lire + »