ECONOMIE – Un célèbre économiste a une idée flamboyante pour relancer l’économie française et mieux orienter les élèves les faire travailler.

Travail des enfants

Le travail des enfants en France, dès 11 ans ?

François Darron, économiste, vient de rendre une étude en faveur du travail des enfants dès 11 ans. Il explique ce choix :

« A 11 ans, les enfants entrent généralement au collège. Aussi, certains élèves sont plus propices à travailler de leurs mains, pour des choses concrètes, que d’assurer le travail intellectuel demandé par les enseignants. C’est pourquoi créer une section « professionnelle » en parallèle à la filière classique pour les élèves qui le souhaitent serait un plus.« .

Aussi, grâce à ce texte de loi, les enfants pourront officiellement être rémunérés :

« On pourrait les payer 1/10 du SMIC. Mais ils pourraient également bénéficier de primes s’ils font du bon travail ! »

explique F. Darron. Il ajoute même :

« Ce système permettra de relancer l’économie française. En payant moins cher ces enfants, on pourra diminuer les coûts de production. Grâce à cela, on pourra vendre moins cher et donc plus ! L’économie sera dynamisée et la France retrouvera toute sa splendeur économique ! »

Jean Palco, philosophe, salue cette initiative :

« La réforme du marché du travail passe nécessairement par une main d’oeuvre moins chère. Le travail des enfants est la meilleure solution. Outre le fait que le travail des enfants dynamise l’économie française, cela présente de nombreux avantages : les enfants gagneront de l’argent et cela permettra aux familles de vivre mieux. Ainsi, en plus d’une meilleure santé de l’économie générale de la France, c’est le pouvoir d’achat qui sera accru. Et qui dit pouvoir d’achat accru dit économie en encore meilleure forme. C’est un cercle vertueux ! »

Karine Loume, professeure, modère toutefois le travail des enfants, qu’elle refuse à plein temps :

« Les enfants ne devront pas travailler 35 heures, c’est une condition indispensable puisque n’oublions pas que les enfants ont des droits dont le droit de jouer. Ils devront aussi suivre quelques enseignements de base afin d’acquérir le socle commun. J’envisage plutôt le travail des enfants comme un stage longue durée : 12 heures d’enseignement par semaine, 2 heures de devoirs et apprentissages des leçons, 12 heures de travail et le reste de repos. Ainsi, avec ces 26 heures, cela laisse assez de temps aux enfants pour se divertir et avoir accès à d’autres activités. Il ne faut pas oublier que ce ne sont encore que des enfants.

[…]

De plus, il sera interdit de leur confier des tâches dangereuses ou de leur faire exercer des missions qui pourraient les choquer. »

Le texte devrait être débattu très prochainement.

Le marché du jouet a du souci à se faire … A moins que les fabricants de jouets ne recrutent des enfants !

France : le travail des enfants dès 11 ans !ludovicArchiveséconomie,france,travail des enfants
ECONOMIE - Un célèbre économiste a une idée flamboyante pour relancer l'économie française et mieux orienter les élèves les faire travailler. François Darron, économiste, vient de rendre une étude en faveur du travail des enfants dès 11 ans. Il explique ce choix : 'A 11 ans, les enfants entrent généralement au collège. Aussi, certains élèves sont plus propices...