INSOLITE – Tony Jobb est un surfeur qui se trouvait à 5km au large de la célèbre plage de Bondi à Sydney, dimanche 12 juillet 2015, lorsqu’une baleine l’a avalé. Les secours prévenus, il a fallu 2 heures pour libérer le malheureux qui s’en sortira miraculeusement indemne.

Baleine à bosse

Tony Jobb survit 2 heures dans les mâchoires d’une baleine à bosse !

Alors qu’une baleine avait déjà assommé un surfeur sur la plage de Bondi à Sydney en juillet 2013, l’histoire semble se répéter, mais de manière plus dramatique encore. Tony Jobb, surfeur très réputé à Sydney, s’est retrouvé avalé par une baleine sous les yeux de ses amis. Ceux-ci ont alors eu le bon réflexe de s’éloigner et de prévenir immédiatement les secours. Steve Cullighan, un de ses amis présent au moment du drame nous explique :

« Tony était en train de faire une superbe presta. Puis d’un coup on a vu une grosse vague arriver … Elle cachait en fait une énorme baleine ! On est tous tombés mais Steve était en plein dans l’axe de la baleine. Celle-ci l’a immédiatement avalé. On s’est alors rapidement éloignés, bien que choqués, et on a prévenus les secours. Rapidement, les garde-côtes ont retrouvé la baleine, lui ont tiré une flèche hypodermique et l’ont transporté jusqu’à la plage. »

Sous les yeux médusés de tous les touristes, très nombreux à cette époque sur cette plage très réputée de Sydney (plage de Bondi), les secours ont ouvert à l’aide d’une grue l’énorme bouche de la baleine. Il aura fallu (seulement) 2 heures pour pouvoir libérer Tony Jobb. Les sauveteurs n’en reviennent pas :

« En allant rechercher Tony Jobb, on s’attendait vraiment à le trouver mort, étouffé ou complètement brûlé par les acides de la baleine. Mais lorsqu’on l’a libéré, il était coincé dans les fanons de la baleine, semi-conscient. »

En effet, Tony Jobb s’en sort indemne, si ce n’est qu’il a perdu toute la pigmentation de sa peau à cause des acides présents dans la mâchoire du cétacé.

L’un des nombreux baigneurs présents, très surpris, a livré ce témoignage aux médias présents sur place :

« J’ai vu toute la scène, des hurlements des surfeurs jusqu’au rapatriement de la baleine et au sauvetage du surfeur avalé. C’était impressionnant, tout est allé très vite. Dès que les surfeurs sont revenus sur la plage pour prévenir de la mésaventure de leur ami, les secours ont immédiatement déployé les grands moyens : ils sont partis en jet-ski et en hors-bords et ont fait déplacé une grue qui était sur un chantier voisin en prévision de la libération du surfeur de la bouche de la baleine.

Lorsqu’ils sont revenus avec la baleine tractée par 5 bateaux, on n’en croyait pas nos yeux tellement c’était énorme. Et ensuite quand la grue est arrivée et qu’ils ont commencé à libérer le surfeur, on nous a dissuadé de regarder. Mais quand on a entendu crier ‘il est vivant’, tout le monde a applaudi. Bon, il était vivant mais à moitié conscient, et surtout tout blanc. Les secours l’ont un peu nettoyé avant que l’ambulance ne le transporte à l’hôpital ».

Tony Jobb doit rester en observation au moins 1 mois à l’hôpital. Il ne gardera a priori aucune séquelle, si ce n’est son albinisme (dépigmentation de sa peau et de ses cheveux).

Quant au fait qu’un surfeur ait été avalé par une baleine, Mélanie Rédale, spécialiste des cétacés nous explique que :

« La baleine ne mange pas l’homme. Elle a confondu ce surfeur avec un poisson. Normalement, elle aurait dû le recracher, mais probablement qu’il était coincé dans ses fanons.

 

[…]

Quant à la présence de baleines à bosse aux abords de Sydney, c’est tout à fait normal, puisqu’il s’agit d’un passage de migration d’avril à décembre chaque année ».

La baleine a  été libérée à une cinquantaine de kilomètres des plages de Sydney.

Quoiqu’il en soit, pour Tony Jobb, c’est assez !

 

Tony Jobb survit 2 heures dans une baleine à bosseludovicArchivesavalé,baleine,baleine à bosse,plage de bondi,sydney,tony jobb
INSOLITE - Tony Jobb est un surfeur qui se trouvait à 5km au large de la célèbre plage de Bondi à Sydney, dimanche 12 juillet 2015, lorsqu'une baleine l'a avalé. Les secours prévenus, il a fallu 2 heures pour libérer le malheureux qui s'en sortira miraculeusement indemne. Alors qu'une baleine avait déjà...