HAUSSE DES PRIX DES CARBURANTS / SANTE – Alors que de nombreux mouvements appellent à des manifestations contre la hausse des prix des carburants, le Gouvernement se défend en expliquant qu’il s’agit d’une action en faveur de la santé et de l’écologie.

La hausse des prix des carburants n’a pour seul but que la santé des Français et la préservation écologique.

De nombreux mouvements (appels à la manifestation, appels aux blocages, pétitions, etc.) appellent les citoyens à agir contre la hausse des prix des carburants. Ces hausses sont injustifiées selon les personnes qui lancent et celles qui rejoignent ces appels. Toutefois, le Gouvernement défend cette hausse en expliquant qu’il s’agit d’une action en faveur de la santé :

“La hausse des prix des carburants n’a nullement pour objectif de faire entrer de l’argent dans les caisses de l’Etat. Il a pour seul but d’inciter les conducteurs à ne pas prendre leur véhicule inutilement, à ne se déplacer avec ces véhicules qu’en cas d’extrême besoin. Ainsi, on souhaite que les citoyens préfèrent se déplacer à pied, en vélo ou par quelqu’autre moyen non polluant.”

Le rapport “Transports & Ecologie” commandé par le Gouvernement fait d’ailleurs un constat amer sur les déplacements des Français, ceux-ci étant en très grande partie “inutiles” :

“La plupart des déplacements en véhicules sont des déplacements totalement inutiles ; on constate par exemple que 38% des déplacements des automobilistes et surtout 92% des déplacements des motards consistent en des promenades. Rendez-vous compte de toute cette pollution qui pourrait être évitée ! Alors, pour inciter les gens à ne plus prendre leur véhicule, il faut agir sur le portefeuille.”

Ce rapport pointe également les personnes qui habitent dans les territoires ruraux et qui se plaignent de la hausse des prix des carburants :

“Ils n’ont qu’à acheter en ville, sinon ils doivent anticiper la charge ‘essence’. Ils le savent que l’essence est chère et qu’elle ne cesse d’augmenter. Acheter à la campagne, c’est acheter en connaissance de cause. On ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre, c’est-à-dire acheter moins cher à la campagne et avoir tous les avantages de la ville ! A partir du moment où ils savent que l’essence est de plus en plus chère, qu’ils assument !”

Ainsi, la hausse des prix des carburants n’est pas à vocation économique mais purement de santé et écologique selon les conclusions de ce rapport :

“Pollueur payeur. Telle est la devise à mettre au frontispice de la politique Gouvernementale en faveur de la hausse des prix des carburants. Ceux qui polluent payent pour leur pollution. De plus, tous ces véhicules polluants, cela n’est pas bon pour la santé des citoyens qui ne font plus d’activité physique.”

Quant à l’argent récolté grâce à ces taxes sur les carburants :

“[il] ne rentre pas dans les caisses de l’Etat mais est donné sous forme de subventions aux grands groupes automobiles pour qu’ils développent des véhicules propres.”

Avec ces explications, la grogne contre la hausse des prix des carburants ne semblerait plus avoir de raison légitime d’être.

Hausse des prix des carburants : santé et écologieludovicTransportscarburants,écologie,hausse,prix,santé
HAUSSE DES PRIX DES CARBURANTS / SANTE - Alors que de nombreux mouvements appellent à des manifestations contre la hausse des prix des carburants, le Gouvernement se défend en expliquant qu'il s'agit d'une action en faveur de la santé et de l'écologie. De nombreux mouvements (appels à la manifestation, appels...