SECURITE – La société “Sécuritos” vient de développer une application appelée “DR”. Il s’agit d’un outil de “détection de racailles” très pratique pour prévenir tout guet-apens et détecter rapidement des rassemblements suspects. Le Gouvernement vient de commander 50.000 exemplaires de ce dispositif , “à titre expérimental”.

50.000 "détecteurs de racailles" équiperont les véhicules de Police d'ici février 2017.

50.000 “détecteurs de racailles” équiperont les véhicules de Police d’ici février 2017.

Après l’attaque au cocktail Molotov, samedi 8 octobre 2016, de deux agents près de la cité difficile de la Grande Borne en Essonne, le Gouvernement a décidé de répliquer rapidement en équipant les véhicules de police de dispositifs anti-caillassage. En plus de ce dispositif, le Gouvernement va équiper 50.000 voitures de police de détecteurs de racailles, d’ici février 2017. Cet outil permet de localiser aussi bien les petits délinquants que les dangereux criminels, en temps réel.

Eléonore Pahayeur est responsable de communication de la société “Sécuritos” qui développe des systèmes de protection pour les forces de Police et pour l’Armée. Elle nous explique ce en quoi consiste le dispositif de “Détection de Racailles” :

“Le ‘DR’ (NDLR : Détection de Racailles), est un dispositif de géolocalisation en temps réel des petits délinquants aux dangereux criminels. Cela fonctionne très simplement : toutes les personnes condamnées sont automatiquement inscrites dans une base de données. Et pour chacune de ces personnes, le ‘DR’ les géolocalise en temps réel grâce à leurs téléphones portables.”

Cette application est très précise avec des points de différentes couleurs :

  • Les points noirs identifient les fichés S et criminels multi-récidivistes ;
  • Les points rouges foncés, les criminels récidivistes ;
  • Les points rouges clairs, les criminels ;
  • Les points oranges, les délinquants récidivistes ;
  • Les points jaunes, les délinquants.

Cette application permet également de localiser en temps réel les différentes forces de l’ordre qui sont identifiées par des points bleus.

Concrètement, les forces de l’ordre n’ont qu’à se connecter à l’application DR développée par la société Securitos pour situer  et voir en temps réel la localisation de chaque délinquant et criminel :

“En plus de la localisation de chaque délinquant, les forces de police ou de gendarmerie peuvent par un simple clic avoir accès à une vision satellite en temps réel de l’individu. Ainsi, ils peuvent voir avec précision ce qu’il fait et ce qu’il se passe.”

Grâce à ce dispositif de détection de racailles (DR), les forces de l’ordre peuvent se prémunir d’éventuels guet-apens et autres attaques. En outre, cela leur permet d’anticiper d’éventuelles émeutes en étudiant en amont les rassemblements suspects :

“Automatiquement, lorsque des groupes de délinquants ou criminels se rassemblent, une alerte est envoyée aux forces de l’ordre ; cela risque de signifier un attroupement pour organiser un mauvais coup”.

Alors que ce dispositif pourrait paraître totalement illégal en France, car portant atteinte à la vie privée, la société Securitos a tout prévu :

“Nous n’identifions pas nominativement les individus. Ainsi, on ne porte atteinte à aucune liberté individuelle. C’est seulement un outil de renseignement. Vous constaterez qu’il s’agit là d’un outil très abouti et qui je vous l’assure se révélera très efficace !”.

Securitos réfléchit déjà à une déclinaison grand public de cette application,

“afin de permettre aux gens de se déplacer sereinement dans les quartiers sensibles notamment”.

Le détecteur de racaille (DR) équipera la policeludovicInventions / Innovationsdétecteur de racaille,dr,géolocalisation,sécurité
SECURITE - La société 'Sécuritos' vient de développer une application appelée 'DR'. Il s'agit d'un outil de 'détection de racailles' très pratique pour prévenir tout guet-apens et détecter rapidement des rassemblements suspects. Le Gouvernement vient de commander 50.000 exemplaires de ce dispositif , 'à titre expérimental'. Après l'attaque au cocktail...