TRAVAIL – Suite au sondage effectué par Ipsos pour le compte du ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation Professionnelle et du Travail Social, le ministre François Rebsamen a décidé de faire une proposition de loi pour supprimer 4 des 6 jours fériés liés à la religion.

Au travail

Vers 4 jours fériés en moins : un retour au travail pour bientôt ?

La France compte en tout 11 jours fériés :

  • 5 fêtes civiles
    • Le 1er janvier, jour de l’an
    • Le 1er mai, fête du travail
    • Le 8 mai, fête de la Victoire de la seconde Guerre Mondiale
    • Le 14 juillet, fête nationale Française célébrant la prise de la Bastille
    • Le 11 novembre, armistice de la fin de la première Guerre Mondiale
  • 6 fêtes religieuses
    • Le Lundi de Pâques
    • Le Jeudi de l’Ascension
    • le Lundi de Pentecôte
    • L’Assomption (fête de Marie)
    • La Toussaint
    • Noël

Ipsos a effectué un sondage entre le 1er avril et le 11 mai sur un panel de 21.000 français pour savoir s’ils connaissaient les raisons des jours fériés. Il en ressort que :

  • Les Français chiffrent le nombre de jours fériés en France à 8 (en réalité : 11)
  • 96% des Français ne connaissent pas la raison de tous les jours fériés en France. Mais parmi eux :
    • 92% connaissent la raison des jours fériés civils
    • 73% connaissent seulement 2 raisons ou moins des jours férié liés à la religion. Seulement 5% en connaissent toutes les raisons

Partant de ce constat, le ministre du travail, François Rebsamen, a décidé de proposer une loi visant à supprimer purement et simplement 4 des 6 jours fériés liés à des fêtes religieuses :

« Les jours fériés pour fêtes religieuses n’ont plus à exister en France, république laïque. Nous recevons fréquemment des demandes de représentants d’autres religions pour inscrire de nouveaux jours fériés liés à leurs fêtes religieuses. Il est vrai que nous refusons, mais nos arguments sont vains face à la réalité.

En outre, quand on voit que 73% des français ne connaissent pas la raison des jours fériés liés à la religion, à quoi bon leur offrir des jours de farniente !

C’est pourquoi j’ai déposé une proposition de loi visant à supprimer 4 des 6 jours fériés des fêtes religieuses. On garderait la Toussaint où les personnes fêtent les défunts de leur famille et Noël, fête des enfants.

En effet, à l’époque, la religion était prégnante et la décision de rendre ces jours fériés est antérieure à la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat de 1905. Il me parait indispensable de revenir là-dessus. »

Emmanuel Macron, ministre de l’économie, soutient la proposition de son collègue :

« Grâce à la suppression de 4 jours fériés, la France économisera 4 milliards d’euros de PIB, de quoi relancer notre économie et de nous faire peser sur la scène internationale ! D’ailleurs, cela a des chances de sauver des centaines d’entreprises que ces jours fériés mettaient en péril. »

Cela va donc beaucoup plus loin que la proposition du MEDEF qui visait à supprimer (seulement) 2 jours fériés pour créer de l’emploi et doper l’économie.

Cette décision, forcément très impopulaire, est relativisée par François Rebsamen qui propose de créer un nouveau jour férié en compensation de la perte de ces 4 jours :

« Etant donné que 4 jours fériés vont être supprimés, j’ai décidé de créer un nouveau jour férié que j’appellerais ‘Jour de la laïcité’, pour célébrer cet événement. On le placera le 9 décembre, date de promulgation de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. »

Nous avons interrogé l’Abbé Paulo de l’abbaye Saint-Georges de Boscherville sur cette décision, et il n’a fait que hurler un mot :

« Sapristi ! »

Et nous concluons par cette parole philosophique du secrétaire d’Etat au travail et aux retraites anglais, Iain Duncan Smith :

« Pouh ! Les Français sont fainéants. Ca ne leur fera pas de mal de travailler un peu plus !!! »

Au boulot !

Vers la suppression de 4 jours fériésludovicArchiveséconomie,fêtes religieuses,france,jours fériés,religion,suppression
TRAVAIL - Suite au sondage effectué par Ipsos pour le compte du ministère du Travail, de l'Emploi, de la Formation Professionnelle et du Travail Social, le ministre François Rebsamen a décidé de faire une proposition de loi pour supprimer 4 des 6 jours fériés liés à la religion. La France compte...