POLITIQUE – Le gouvernement, est sur le point de proposer une prime à tous les parents d’enfants laids. Ceci afin d’inciter à faire des enfants sans craindre que ceux-ci ne soient laids mais aussi pour assurer l’ “égalité des chances entre tous les individus”.

Bébé laid

Bientôt, avoir un enfant laid permettra d’obtenir une prime !

Le gouvernement a fait savoir son intention de mettre en place une prime à destination des parents d’enfants laids. En effet, de plus en plus de parents se plaignent de la laideur de leur enfant. Amis et famille n’hésitent même plus à faire de telles remarques auprès des parents. Aussi, afin de ne pas décourager les futurs parents à faire des enfants, il a été décidé de proposer une prime à tous les parents qui déclareront leur enfant laid :

“Les enfants laids sont une réalité. Il convient non pas de les stigmatiser ou de s’en plaindre, mais au contraire d’offrir aux parents une prime afin qu’ils soient aussi fiers d’avoir un enfant laid que beau. Cette prime pourra leur servir à ce que bon leur semble.”

Quant au montant de la prime :

“La prime se situera entre 15 € et 15.000 €, selon la laideur voire le handicap de l’enfant”.

Ainsi, dès la déclaration de naissance, une case sera ajoutée sur les formulaires :

“[   ]   En cochant cette case, je reconnais que mon enfant est laid et je sollicite une prime en conséquence.”

La prime ne sera pas accordée de fait. L’enfant devra être consulté par un jury d’expert :

“Dès que l’enfant est déclaré laid, nous prenons rendez-vous avec la famille. Ensuite, ils sont convoqués dans un centre d’action sociale local. Il sera obligatoirement composé un jury de 5 experts composé d’un(e) pédiatre, d’un(e) pédopsychiatre, d’un(e) professeur des écoles,  d’un(e) animateur(-trice) d’enfants et d’un(e) puériculteur(-trice). Ce jury, par décision collégiale, déterminera le degré de laideur de l’enfant en s’appuyant sur l’échelle d’Ugly. Sur cette échelle, à ‘0’, l’enfant est déclaré non laid et à ’10’ l’enfant est extrêmement laid. En fonction du degré de laideur sera défini la prime octroyée aux parents”.

Nous nous sommes procurés cette grille d’Ugly qui sera transposée en France :

  • Niveau 0 – Enfant non laid – Pas de prime
  • Niveau 1 – Enfant présentant 1 ou 2 détails de laideur non visibles – Pas de prime
  • Niveau 2 – Enfant présentant plusieurs détails de laideur non visibles – Prime de 15 €
  • Niveau 3 – Enfant présentant 1 ou 2 détails de laideur visibles – Prime de 50 €
  • Niveau 4 – Enfant présentant plusieurs détails de laideur visibles – Prime de 75 €
  • Niveau 5 – Enfant présentant 1  importante laideur (entre 25 et 150cm²) non visible – Prime de 100 €
  • Niveau 6 – Enfant présentant 1  importante laideur (entre 25 et 150cm²) visible – Prime de 150 €
  • Niveau 7 – Enfant présentant 1 laideur généralisée passable – Prime de 1000 €
  • Niveau 8 – Enfant présentant 1 laideur généralisée perturbante – Prime de 2000 €
  • Niveau 9 – Enfant présentant 1 laideur généralisée avec 1 handicap léger ou moyen – Prime de 5000 €
  • Niveau 10 – Enfant présentant 1 laideur généralisée avec 1 handicap fort ou lourd – Prime de 15000 €

Le gouvernement souligne que le niveau de laideur figurera sur la Carte Nationale d’Identité :

“Nous notifierons ce degré de laideur sur la carte d’identité. Ainsi, les personnes laides pourront bénéficier de tarifs ou d’accès privilégiés selon leur niveau de laideur. L’objectif que nous affichons, et ce que nous revendiquons, c’est de faire en sorte que les personnes laides soient aussi avantagées dans la vie que les personnes belles. Pour cela, il faut leur donner un coup de pouce. C’est cela l’égalité des chances !”

Une campagne publicitaire va bientôt être lancée pour présenter cette “prime à la laideur” comme l’appellent les membres de l’opposition, avec comme slogan :

“Etre laid n’est pas un handicap !”

Ainsi, un véritable équilibre est assuré entre les personnes laides et les personnes belles. Chacun aura les mêmes chances de s’en sortir dans la vie : les beaux, grâce à leur physique, et les laids grâce aux avantages auxquels ils auront droit.

Par contre, quand on est ni beau ni laid, comment on fait ?

Prime laideur : être laid n'est pas un handicapludovicArchiveslaid,laideur,prime
POLITIQUE - Le gouvernement, est sur le point de proposer une prime à tous les parents d'enfants laids. Ceci afin d'inciter à faire des enfants sans craindre que ceux-ci ne soient laids mais aussi pour assurer l' 'égalité des chances entre tous les individus'. Le gouvernement a fait savoir son intention...