DRAME – Mathias, étudiant en 5ème année de médecine à l’Université de Genève, s’est donné la mort vendredi 20 septembre. Il souhaitait s’exercer à la réanimation sur lui-même.

Mathias était en 5ème année de médecine à l’Université de Genève. Il s’était spécialisé en anesthésie-réanimation.

Soucieux de parfaire sa technique en réanimation, il a décidé de s’entraîner sur lui-même. Pour cela, il s’est donné la mort par asphyxie, dans le but de pouvoir se réanimer lui-même.

Mathias était un très bon élément de notre équipe. Il n’hésitait pas à faire de nombreuses heures, beaucoup plus que le mi-temps et les gardes qu’on attendait de lui. Il expérimentait beaucoup et souhaitait développer de nouvelles techniques de réanimation plus efficaces, pour atténuer autant que possible les séquelles consécutives à un accident ou une post-opération où le patient a été inconscient.

[…]

Je ne suis pas surpris qu’il ait effectué une expérience sur lui-même. Il disait toujours : “Qui mieux que soi-même peut servir de cobaye ?”.

Jean-Denis Decourcelles, Maître de Stage des Universités, à Genève

Toutefois, le décès de Mathias n’aura pas été inutile :

Nous allons utiliser chacune des parties de son corps lors de nos travaux pratiques.

Jean-Denis Decourcelles

Consécutivement à ce drame, la FUMS (Fédération des Universités de Médecine Suisses) a décidé de lancer une campagne d’information sans précédent :

Il y a un manque d’information flagrant auprès des futurs médecins concernant le fait qu’ils ne doivent pas pratiquer l’autoexpérimentation. C’est pourquoi nous allons mettre en place une importante campagne de communication sur le thème “Moi, futur médecin, je ne suis pas mon propre Cobaye”

Service de communication de la FUMS, Fédération des Universités de Médecine Suisses.

Cette campagne d’information durera 9 mois, d’octobre 2019 à juin 2020 dans toutes les Universités de médecine de Suisse.

1 des 5 affiches de prévention des risques d’autoexpérimentation des futurs médecins, diffusée par la FUMS d’octobre 2019 à juin 2020.
Un étudiant en médecine se tue pour pouvoir se réanimerhttp://www.actubis.com/wp-content/uploads/2019/09/affiche-jenesuispasmonproprecobaye-724x1024.jpghttp://www.actubis.com/wp-content/uploads/2019/09/affiche-jenesuispasmonproprecobaye-150x150.jpgludovicFaits diversétudiant,geneve,médecine,mort,réanimation
DRAME - Mathias, étudiant en 5ème année de médecine à l'Université de Genève, s'est donné la mort vendredi 20 septembre. Il souhaitait s'exercer à la réanimation sur lui-même. Mathias était en 5ème année de médecine à l'Université de Genève. Il s'était spécialisé en anesthésie-réanimation. Soucieux de parfaire sa technique en...