ANTI-TERRORISME – L’Institut de Sécurité Territoriale rassure en promettant désormais de ficher “S” tous les terroristes, “après qu’ils auront commis un attentat”.

Luc Sinoussi, directeur de l’Institut de Sécurité Territoriale assure que tous les terroristes non fichés “S” le seront après qu’ils auront commis un attentat.

Consécutivement à l’attentat au sein même de la Préfecture de Police de Paris, jeudi 3 octobre, la question de la sécurité de nos institutions est à nouveau posée.

L’Institut de Sécurité Territoriale, organisme chargé de la veille sécuritaire des institutions françaises, se veut rassurant, en promettant de réformer le système de contrôle et d’alerte :

Il est vrai que de nombreuses personnes radicalisées ne sont toujours pas fichées “S”. Quand on voit que certains sont radicalisés au cœur même de nos institutions, il nous a paru urgent d’agir en réformant notre système d’alerte.

Luc Sinoussi, directeur de l’Institut de Sécurité Territoriale

Concrètement, l’I.S.T. envisage de rénover le fichage “S”, pour assurer davantage de sécurité :

Dès aujourd’hui, nous allons ficher “S” tous les terroristes après qu’ils auront commis leur attentat. Ainsi, nous saurons que ces personnes sont dangereuses pour l’Etat.

Cette réforme de la sécurité promet ainsi d’accroître la sécurité de la France, pays qui demeure toujours une des cibles privilégiée du terrorisme.

http://www.actubis.com/wp-content/uploads/2019/10/directeur-ist-france.jpghttp://www.actubis.com/wp-content/uploads/2019/10/directeur-ist-france-150x150.jpgludovicLoi / Justiceattentat,fiché s,terrorisme
ANTI-TERRORISME - L'Institut de Sécurité Territoriale rassure en promettant désormais de ficher 'S' tous les terroristes, 'après qu'ils auront commis un attentat'. Luc Sinoussi, directeur de l'Institut de Sécurité Territoriale assure que tous les terroristes non fichés 'S' le seront après qu'ils auront commis un attentat. Consécutivement à l'attentat au sein...