Rythme scolaire, la semaine à 3 jours : la nouvelle tendance qui se développe sans effrayer les chronobiologistes.