Les détenus pourront faire appel à des prostitué(e)s afin de satisfaire leurs besoins physiques naturels et limiter leur frustration sexuelle.