NDDL : le terrain laissé libre de tout aéroport laissera place à un parc d'attractions financé par un groupe d'investisseurs Chinois, "Jiang & Co.".