22% des Français souffrent de troubles permanents de l'élection et 50% des Français de troubles temporaires de l'élection.