PRISON – Pour faire face au problème récurrent de la surpopulation carcérale, la Direction Générale des Services de Détention vient de créer la DCP : « Détention Chez les Particuliers ». A la clé, une prime de 1500€/mois pour les familles hôtesses.

dcp-detention-chez-particulier

La surpopulation carcérale est un problème récurrent que le gouvernement ne parvient pas à réguler. Outre les problèmes humains que pose cette surpopulation, cela entraîne également des risques accrus de violences, de manipulations voire de radicalisation des détenus. C’est pourquoi, faute de trouver une solution efficace au problème, la Direction Générale des Services de Détention vient de valider une nouvelle forme de détention, la « Détention Chez les Particuliers » (DCP), comme l’explique le directeur général adjoint des Services de Détention Français, Jean Giséquane :

« Les détenus sont entassés dans des cellules dans des conditions qui deviennent de plus en plus préoccupantes. Plutôt que de bâtir de nouveaux centres pénitentiaires qui demanderaient plusieurs années, nous avons opté pour une solution qui nous semble très judicieuse : proposer l’incarcération de certains détenus chez des particuliers, ce que nous appelons la DCP ».

Ainsi, tout un chacun pourra accueillir chez lui des détenus, sans que cela ne présente le moindre risque :

« Les détenus proposés en détention chez des particuliers seront obligatoirement des personnes condamnées à des peines inférieures ou égales à 2 mois de prison ferme, c’est-à-dire des condamnés pour des délits mineurs. Ainsi, ils ne présentent pas le moindre danger pour la famille hôtesse. Par ailleurs, nous équipons chaque membre de la famille hôtesse d’un bracelet d’appel d’urgence, au cas où un problème serait à signaler avec le détenu.

Quant aux détenus qui se trouveront chez des particuliers, ils seront équipés d’un dispositif de contrôle strict avec un bracelet électronique précis les géolocalisant au mètre près. Ils n’auront donc pas la possibilité de quitter la pièce qu’ils occuperont, sous peine d’être immédiatement arrêtés et incarcérés dans les établissements pénitentiaires traditionnels. »

Evidemment, cet accueil d’un détenu à domicile sera « récompensé » par une prime de 1500€ :

« Les familles hôtesses qui accepteront d’accueillir un détenu à domicile se verront offrir une prime de 1500€ nets par mois.

Cette prime est versée en contrepartie de la cession d’une chambre de minimum 9m² avec salle de douche privative, toutes 2 spécialement dédiées au détenu. A noter que si une famille souhaite accueillir un détenu et faire des travaux pour pouvoir accomplir cela, tous les travaux entrepris pourront bénéficier d’une prime spéciale qui pourra couvrir jusqu’à 50% du coût des travaux.

Il est à noter également qu’il devra obligatoirement y avoir toujours au moins 1 personne dans la maison ou l’appartement pour surveiller le détenu.

Les familles hôtesses n’auront aucunement à s’occuper des repas, ceux-ci seront livrés à domicile par un prestataire local.

Bref, c’est une sorte de travail de surveillance à domicile relativement tranquille et compatible avec de nombreux autres travaux à domicile ! »

Pour devenir famille hôtesse DCP, il faut :

  • être majeur et responsable ;
  • disposer d’un casier judiciaire vierge, et ce pour chaque membre de la famille hôtesse ;
  • constituer un dossier de demande d’accueil « DCP » (formulaire CERFA) ;
  • subir une enquête de moralité et avoir un entretien avec le juge d’application des peines.

Cette nouvelle possibilité de détention est révolutionnaire :  non seulement elle améliore les conditions de vie des détenus, mais aussi, elle permet aux personnes sans emploi ou à revenus faibles de toucher un salaire convenable grâce à cette prime.

Héberger un détenu pour gagner de l'argentludovicLoi / Justicedcp,détention,domicile,famille d'accueil,hôte,particuliers
PRISON - Pour faire face au problème récurrent de la surpopulation carcérale, la Direction Générale des Services de Détention vient de créer la DCP : 'Détention Chez les Particuliers'. A la clé, une prime de 1500€/mois pour les familles hôtesses. La surpopulation carcérale est un problème récurrent que le gouvernement ne...