ISF / RICHESSE – Nous avons interrogé plusieurs personnes dites”riches” sur les atouts de la suppression de l’ISF. Selon eux, grâce à la suppression de cet impôt sur la fortune, l’économie française en sortira gagnante. Mais ils réclament davantage.

Henri-Marie Foucault, cadre bancaire, le dit : “ Si Emmanuel Macron veut que nous investissions davantage, il lui faudra détaxer tous nos produits d’investissement, au-delà de l’ISF donc !”

La suppression de l’Impôt sur la Fortune (ISF), votée par l’Assemblée Nationale en octobre 2017 et le Sénat en novembre 2017, avait pour objectif d’éviter l’évasion fiscale et de susciter l’investissement en France, ainsi que le défendaient les sénateurs et députés LREM, favorables à cette mesure.

Cette mesure coûte 3 milliards d’euros par an, et le retour sur ce manque à gagner est difficilement quantifiable, même si les économistes supposent que l’investissement supplémentaire n’atteint pas la moitié de cette somme. Ainsi, la suppression de l’ISF coûte davantage à la France qu’elle ne lui rapporte.

Nous avons donc décidé d’interroger les riches qui profitent de cette disparition de l’impôt sur la fortune pour savoir ce qu’ils en pensaient.

“L’ISF que nous ne payons plus permet à ma famille d’économiser 150.000 € par an, ce qui est infime. Toutefois, nous profitons de cette augmentation de notre pouvoir d’achat pour acheter davantage de produits de luxe. Grâce à nous, l’économie du luxe se porte au mieux. Car sans nous, ce ne seraient pas les pauvres qui pourraient faire tourner ces boutiques !” s’exclame sarcastique, Pierre-Denis De Beaufort, responsable en gestion de patrimoine.

Cette suppression de l’ISF satisfait les heureux bénéficiaires de cette réforme, même si pour eux cela est insuffisant :

“L’ISF était une taxe injuste. En effet, il s’agit d’une taxe qui s’ajoute à d’autres taxes, ce qui est totalement inégalitaire. Il est donc normal que M. Macron l’ait supprimée. Quant aux investissements, ce n’est pas avec 200.000€ supplémentaires par an que je vais pouvoir en faire davantage. Cela me permet tout juste d’acquérir un petit logement en banlieue parisienne. Cela est donc insignifiant. Ainsi, si Emmanuel Macron veut que nous investissions davantage, il lui faudra détaxer tous nos produits d’investissements, au-delà de l’ISF donc. Sans taxes et impôts sur nos investissements, je peux vous assurer qu’on acquerra davantage de parts de sociétés. Ainsi nous nous enrichirons et pourrons investir davantage dans l’économie française. C’est un cercle vertueux.” nous explique Henri-Marie Foucault, cadre bancaire.

Cette notion de cercle vertueux de l’économie est un argument unanimement défendu, comme le corrobore Alexis Dumas, notable Bourguignon :

“Les cadeaux faits aux riches sont souvent mal perçus. Or, grâce à ces cadeaux fiscaux, qui sont d’ailleurs plus égalitaires, on peut davantage investir. Ce que l’Etat nous donne d’un côté, nous lui rendons au centuple de l’autre tout en accroissant notre richesse personnelle. C’est un cercle vertueux gagnant-gagnant !”

Quant à d’autres riches hommes et femmes d’affaires, à l’instar de Jeanne-Gabrielle Arnault, héritière du groupe d’investissement “Italio”, ils expriment leur mal-être face à la mauvaise image qu’ils ont auprès de la population :

Notre condition de ‘riche’ est de plus en plus dure à vivre. Au quotidien on se trouve malmenés, insultés, harcelés. Tout le monde jalouse notre réussite, notre succès, notre patrimoine, notre richesse. Or, nous sommes comme eux, des citoyens. Comme eux, nous nous battons pour faire valoir nos droits. Comme eux, nous souffrons au quotidien. Comme eux, nous voulons un monde meilleur. Et c’est grâce à nous, les riches, que nous pouvons faire avancer les choses. Alors je le clame haut et fort : laissez-nous faire, nous savons comment accroître la richesse de notre pays ! Et si nous parvenons à sauver l’économie française, tout le monde en profitera. Ne tapez pas sur les riches, car c’est grâce à eux, et uniquement grâce à eux, que vous pourrez vivre mieux. Acceptez les avantages offerts aux riches, seuls à-même de sauver l’économie française ! Ce n’est pas avec les piteux investissements des classes moyennes que l’économie pourra être sauvée !

Avec ces explications, il ne semblerait plus y avoir aucune raison pour envier voire critiquer ces riches, qui souffrent et se battent corps et âme pour contribuer à redresser l’économie française.

Les riches veulent sauver l'économie françaiseludovicEconomie / Emploiéconomie,explication,française,isf,redresser,riche,sauver,suppression
ISF / RICHESSE - Nous avons interrogé plusieurs personnes dites'riches' sur les atouts de la suppression de l'ISF. Selon eux, grâce à la suppression de cet impôt sur la fortune, l'économie française en sortira gagnante. Mais ils réclament davantage. Henri-Marie Foucault, cadre bancaire, le dit : “ Si Emmanuel Macron veut que nous investissions...