ECOLOGIE – Donald Trump a fait savoir le 1er juin 2017 qu’il retirait les Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat. La véritable raison de ce retrait n’est pas économique contrairement a ce qui a été dit ; Donald Trump veut au contraire aller plus loin dans la protection de l’environnement à l’échelle planétaire.

Trump se retire de l’Accord de Paris sur le climat pour une politique écologique plus ferme afin de préserver pleinement notre planète.

Le 1er juin 2017, comme il l’avait promis durant sa campagne présidentielle, Donald Trump a fait savoir qu’il retirait les Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat.

L’Accord de Paris constitue le premier accord universel sur le climat.  Ce projet a été approuvé par l’ensemble des 195 délégations présentes le 12 décembre 2015. Cet accord, qui fait suite à la COP21 de Paris et à la Convention-cadre des Nations-Unies sur le changement climatique, est entré en vigueur le 4 novembre 2016.

Aussi, le retrait annoncé de Donald Trump de cet accord de Paris a suscité de très nombreuses réactions, tout le monde craignant que Donald Trump ne réponde qu’à des exigences économiques au détriment de la cause écologique internationale.

Mais il n’en serait rien. Selon des informations de nos confrères américains, Donald Trump se serait retiré de l’Accord de Paris car il souhaiterait aller plus loin encore dans la préservation de l’environnement à l’échelle internationale :

“Donald Trump souhaite contraindre tous les pays du monde à :

  • atteindre un bilan carbone au minimum neutre voire négatif ;

  • avoir une empreinte écologique moindre ;

  • avoir une empreinte environnementale réduite.”

Ainsi, c’est dans une réelle perspective stratégique écologique que s’inscrit Donald Trump. Selon lui :

“L’Accord de Paris ne va pas assez loin. Il faut être davantage contraignant avec tous ces pays qui polluent sans vergogne. Si on attaque leur économie en leur faisant payer de très lourdes amendes, il est certain que ces pays vont tout faire pour préserver davantage l’environnement. Je veux être le porteur de ce projet exigeant pour une écologie internationale préservée. C’est l’avenir de notre planète qui est en jeu” a-t-il déclaré.

Si Donald Trump s’est retiré de l’Accord de Paris ce n’est donc pas pour pouvoir produire autant qu’il le souhaite en polluant sans limite, mais au contraire pour développer une politique écologique radicale qui ne laisse aucune place aux pollueurs.

Donald Trump souhaite donc sauver notre planète de la lourde pollution à laquelle elle s’expose si aucune démarche de protection d’envergure n’est entreprise. D’autres pays suivront-ils Donald Trump dans son retrait de l’Accord de Paris sur le climat, en faveur d’une politique écologique plus radicale ?

Climat : D. Trump pour une écologie plus radicaleludovicEnvironnementaccord de paris,climat,donald trump,écologie,environnement,retrait
ECOLOGIE - Donald Trump a fait savoir le 1er juin 2017 qu'il retirait les Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat. La véritable raison de ce retrait n'est pas économique contrairement a ce qui a été dit ; Donald Trump veut au contraire aller plus loin dans la protection...