DAHUT – Le dahut, disparu depuis près de 6 ans des montagnes de l’Est de la France, semble être revenu. Plusieurs témoins attestent de sa présence dans les Alpes, les Vosges et le Jura. 

Du déclin à la disparition du dahut

Photo d’un dahut, prise par un appareil photo automatique détecteur de mouvement, près de Gerardmer (Vosges), le 26 novembre 2016 à 00h45.

Le dahut, cet animal fabuleux dont on parle tant et qui a été vu par de très rares personnes, avait disparu des montagnes de l’Est de la France, des Alpes, au sud, jusqu’aux Vosges, au nord, comme l’explique Christian Detat, garde-forestier dans les réserves naturelles « Savoie-Mont Blanc » :

« Lors des comptages des animaux sauvages, effectués en partenariat entre l’ONF, l’ONCFS et les Fédérations de Chasseurs, nous avons constaté que la population des dahuts avait terriblement chuté depuis 2003, pour complètement s’éteindre en 2010. »

Ainsi, de 200 dahuts recensés dans les Alpes, 50 dans le Jura et 30 dans les Vosges en 2003, on n’en comptait plus que 16 dans les Alpes, 2 dans le Jura et 3 dans les Vosges en 2009. En 2010, la population de dahuts avait complètement disparue.

Bien que le dahut soit une espèce protégée, la disparition massive semble due au braconnage, comme l’argumente Christian Detat :

« Un déclin aussi massif et rapide de l’espèce ne peut être dû qu’à deux facteurs : la maladie pandémique ou la chasse massive, qui constitue du braconnage puisque la chasse du dahut est prohibée en France depuis 1972. Or, nous n’avons détecté aucune trace de maladie susceptible de toucher les dahuts, d’autant plus que nous n’avons retrouvé aucun cadavre. Ainsi, c’est forcément le braconnage qui est la cause de ce déclin.

[… )

Suite à nos enquêtes, nous nous sommes rendus compte que de nombreuses personnes incitaient leurs amis à partir à la chasse au dahut, car peu savaient que celle-ci est pourtant illégale ! C’est sûrement là que se trouve la cause de la disparition de cette espèce en 2010 ».

Ce qui explique tant le succès de la chasse au dahut, c’est la valeur de la peau de cet animal, qui sert à fabriquer des chaussures de luxe. En effet, le cuir de dahut coûte jusqu’à 1500€ le cm² !

La réapparition inédite et surprenante du dahut

Depuis novembre 2016, de nombreux témoignages semblent faire état du retour du dahut dans toutes ces forêts de l’Est de la France. Ainsi 36 personnes déclarent avoir vu le dahut dans les forêts Alpines, 12 dans le Jura et 5 dans les Vosges.

« Ce retour du dahut ne peut être du qu’à une réintroduction massive. En effet, tant de déclarations concordantes en des lieux aussi divers et sur des zones aussi vastes nous font conclure que ce sont au minimum 20 dahuts qui écument les forêts de l’Est de la France, aussi bien dans les Alpes, le Jura que les Vosges.

Nous supposons qu’il s’agit d’une action d’une association écologiste qui a voulu nous montrer que le déclin d’une espèce n’était pas une fatalité. Ils ont sûrement du garder quelques spécimens de ces espèces avant leur disparition, les faire se reproduire en masse avant de les réintroduire », nous confie Christian Detat.

L’union ONF-ONCFS vient d’ailleurs de lancer sur son site une page pour recenser toutes les déclarations de vue d’un dahut, afin d’estimer au plus près la population actuelle de cette espèce :

« Nous tenons à rappeler que cette espèce protégée est très fragile. Insistez bien pour ne jamais aller à la chasse au dahut : cela est interdit ! Toutefois, rien ne vous empêche de déclarer la vue d’un dahut sur notre site, voire de le photographier si vous en avez la possibilité ; nous constituons en effet une base de données de photos de dahuts afin de suivre leur évolution. », tient à nous expliquer Christian Detat.

Et si vous avez la chance de croiser un dahut, chantez-lui une chanson douce, ainsi que l’explique le garde-chasse :

« Si vous voyez un dahut, chantez-lui une comptine douce : les douces mélodies  les font en effet dahuter, c’est-à-dire crier de plaisir ; le cri du dahut est si exceptionnel que ceux qui ont la chance de l’avoir entendu font état d’une plénitude de bien-être inégalée dans leur vie. »

Alors ne chassez pas le dahut, mais partez à sa recherche discrètement afin d’atteindre le Niagara de la plénitude !

Le dahut de retour dans l'Est de la FranceludovicEnvironnementdahut,disparition,espèce protégée,réapparition
DAHUT - Le dahut, disparu depuis près de 6 ans des montagnes de l'Est de la France, semble être revenu. Plusieurs témoins attestent de sa présence dans les Alpes, les Vosges et le Jura.  Du déclin à la disparition du dahut Le dahut, cet animal fabuleux dont on parle tant et qui...