FOOTBALL – Le rachat du club de football ASNL par des investisseurs Chinois était envisagé au plus tard pour le 15 novembre. Or, un délai supplémentaire a été accordé suite à une terrible méprise de ces investisseurs.

Méprise sur l'ASNL : les investisseurs Chinois croyaient racheter Arsenal et non l'AS Nancy-Lorraine !

Méprise sur le rachat de l’ASNL : les investisseurs Chinois croyaient racheter Arsenal et non l’AS Nancy-Lorraine !

L’ultime délai du mardi 15 novembre pour racheter le club de foot de Nancy – l’AS Nancy-Lorraine (ASNL) – a été dépassé. Les investisseurs Chinois, représentés par un homme d’affaires français basé à Dubaï, se sont rendus compte de leur erreur juste à temps :

« Les investisseurs Chinois ont entendu parler de la vente de l’ASNL à un prix modique pour un tel club de football. Ils ont donc confié la tâche à un homme d’affaires basé à Dubaï pour assurer la transaction » nous confie Aymeric K., un journaliste sportif spécialisé dans les transactions financières du monde du football.

Mais cette « affaire » flairée par les investisseurs Chinois s’est basée sur une terrible méprise :

« En fait, les investisseurs Chinois se sont trompés de club. Lorsqu’ils ont vu la vente de l’ASNL, ils ont immédiatement pensé à Arsenal, car les initiales ASNL sont souvent utilisées pour qualifier Arsenal dans les classements et les matchs.

De plus, les Chinois, qui avaient regardé quelques matchs, voyaient que les couleurs de l’ASNL étaient rouge et blanc. Ce sont les mêmes qu’Arsenal. D’où le fait que la méprise a perduré pendant plusieurs jours !

Ce n’est que lorsqu’ils ont reçu des messages de soutien de nombreux Lorrains que les investisseurs Chinois ont commencé à se poser de questions … et à se rendre compte de leur erreur ! » complète Aymeric K.

Ainsi, à cause de cette terrible méprise, la signature a été retardée :

« Les investisseurs Chinois ont décidé non pas d’annuler la transaction, mais de la négocier à nouveau. En effet, si racheter Arsenal à ce prix était une affaire unique, racheter le club Lorrain de Nancy est beaucoup moins stratégique et honorifique. »

En tout cas, il faut à tout prix résoudre ce problème d’initiales. Imaginez une confrontation Arsenal – Nancy … On indiquerait ASNL – ASNL ? Bon, soyons réalistes, le problème ne se posera jamais. Mais assimiler Nancy à Arsenal, ça ne peut pas faire de mal à l’ego des Lorrains !

 

Les Chinois voulaient racheter Arsenal pas l'ASNLludovicSportarsenal,asnl,club,football,nancy,rachat
FOOTBALL - Le rachat du club de football ASNL par des investisseurs Chinois était envisagé au plus tard pour le 15 novembre. Or, un délai supplémentaire a été accordé suite à une terrible méprise de ces investisseurs. L'ultime délai du mardi 15 novembre pour racheter le club de foot de Nancy...