ENFANT-BOUSSOLE / PORTUGAL – Au Portugal, Paulo est devenu un enfant star. A seulement 5 ans, il est un véritable enfant-boussole ; où que ses parents l'”abandonnent”, il parvient à retrouver le chemin de la maison tout seul !

Paulo, l’enfant-boussole. A seulement 5 ans, il retrouve tout seul le chemin de sa maison, même depuis des endroits totalement inconnus !

Marcello et Nina Da Costa sont des parents stars au Portugal. La cause en est le talent de leur enfant, Paulo, 5 ans, dont les exploits en orientation sont tout simplement bluffants. Il a vite été qualifié d'”enfant-boussole”. En effet, où qu’il se trouve, y compris en terrain inconnu, il arrive à retrouver tout seul le chemin de la maison !

Nina Da Costa, la mère de Paulo, explique à nos confrères de la presse Portugaise comment ils se sont rendus compte du talent de leur jeune enfant, tout juste âgé de 4 ans au moment du premier exploit :

“Nous étions partis en forêt cueillir des cèpes avec mon mari et notre petit Paulo. On a passé près de 2 heures la tête baissée à avancer dans la forêt. Puis, au bout d’un moment, mon mari s’est rendu compte qu’on avait perdu Paulo. On l’a appelé et cherché pendant plus d’1 heure sans jamais le retrouver. Alors on s’est dit qu’on allait rentrer chez nous pour prévenir la Garde Nationale Républicaine (ndlr : équivalent de la Gendarmerie Française). Mais quand on est arrivé, on s’est rendu compte que Paulo était déjà là, devant la porte ! Il nous avait devancé le chenapan ! Il avait réussi à revenir tout seul alors qu’on était à plus de 5km de chez nous, rendez vous compte !”

Après avoir questionné pendant plusieurs minutes leur enfant, celui-ci leur a assuré que personne ne l’avait ramené et qu’il était rentré à pied. Rendus curieux par ce retour miraculeux de leur enfant, les parents de Paulo décident de tenter l’expérience en l’abandonnant volontairement au milieu d’un champ, dans un endroit qu’eux-mêmes ne connaissaient pas du tout :

“Mon mari et moi avons décidé de mener une expérience pour vérifier si notre enfant était un surdoué de l’orientation. Alors on l’a emmené à 10km de chez nous, au milieu d’un champ où on n’était jamais allé. On a abandonné Paulo en lui disant de se débrouiller pour rentrer.”

Et là encore, la surprise est de taille. Le petit Paulo rentre tout seul à la maison :

“2h30 après qu’on l’a laissé dans le champ, alors qu’on prenait tranquillement notre café à la maison, on voit notre petit Paulo arrivé. Il était très fatigué mais on l’a félicité pour son exploit et il a eu droit à un bon chocolat chaud !”

Forts du succès de cette expérience, les parents Da Costa informent leurs voisins, leurs amis et leur famille de l’exploit dont est capable leur enfant. Une véritable ferveur agite toutes ces personnes et les médias locaux puis nationaux commencent à s’emparer de l’affaire. Pour éviter l’emballement médiatique pour un éventuel canular, une expérience publique, sous contrôle d’un agent exécutif (équivalent d’un huissier de justice), est alors menée pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une supercherie :

“L’agent exécutif a équipé notre enfant d’une caméra à 180° pour vérifier que personne ne le dirigeait ou l’aidait. Il a déposé notre enfant à 15km de chez nous, dans un endroit que personne ne connaissait et dont il savait qu’il était totalement inconnu de Paulo. Il lui a bandé les yeux et lui a mis un casque pour qu’il n’entende rien durant tout le trajet. Puis, il l’a abandonné au milieu de cet endroit et est vite reparti.

On pouvait suivre en temps réel le déplacement de notre petit Paulo et on voyait qu’il savait où il allait. Il faisait quelques petites pauses et petit à petit on s’est rendus compte qu’il était bien sur le chemin de la maison ! 3 heures 1/2 plus tard, il était chez nous !”

Ainsi, Paulo est un véritable enfant-boussole, officiellement reconnu en tant que tel par les autorités. Aucun expert ne parvient à expliquer ce don inné pour l’orientation :

“Cela est tellement improbable. Paulo doit sûrement être doté d’un hypermagnétisme, une forme inédite d’hypersensibilité au Nord Magnétique !” s’exclame le professeur Maria de l’université de Lisbonne qui ne parvient pas à comprendre rationnellement ce don biologique “extranormal”.

Depuis, les parents de Paulo ne cessent de faire des animations où ils abandonnent leur enfant tantôt au milieu de la nature, tantôt au milieu d’une ville, tantôt dans un labyrinthe, tantôt dans le métro, etc. Cela leur permet de toucher de très importants revenus grâce aux nombreux sponsors qui s’arrachent le petit Paulo. La prochaine étape des époux Da Costa consiste à abandonner leur enfant “à plus de 25km de la maison”.

L’enfant-boussole, un business très rentable pour Marcello et Nina Da Costa.

Paulo, l'enfant-boussoleludovicEuropeabandonné,enfant-boussole,maison,portugal,retour
ENFANT-BOUSSOLE / PORTUGAL - Au Portugal, Paulo est devenu un enfant star. A seulement 5 ans, il est un véritable enfant-boussole ; où que ses parents l''abandonnent', il parvient à retrouver le chemin de la maison tout seul ! Marcello et Nina Da Costa sont des parents stars au Portugal....