INSOLITE – Un enfant happé à la Barbade par l’ouragan Earl a été retrouvé 3 jours plus tard sain et sauf au Belize, soit à 2700 km !

Les ravages de l'ouragan Earl en 2016

Les ravages de l’ouragan Earl, en août 2016

L’ouragan Earl s’est déplacé des Petites Antilles à l’Amérique centrale en ce début août 2016. Malgré l’alerte, un enfant de 12 ans, Carl Stuart, jouait dans les rues de Speightstown (La Barbade), lorsque les vents violents de la tempête Earl le happent.

Terrifiés, les parents qui ne cessaient de rappeler leur enfant pour qu’il rentre, ne peuvent qu’assister à la disparition de leur enfant dans les airs à une vitesse vertigineuse :

“C’était terrifiant de voir ce petit corps aspiré ainsi dans les airs ! On n’avait aucun espoir de le revoir en vie” témoignent-ils, très émus.

Pourtant, 3 jours plus tard, juste après que l’ouragan a sévi au Bélize, des habitants de San Ignacio (district de Cayo) découvrent un enfant étendu contre le pilier d’une maison partiellement détruite. Emmené à l’hôpital on ne lui diagnostiquera que de légères contusions et une commotion cérébrale sans gravité. Choqué, l’enfant ne peut pas parler. C’est donc via les réseaux sociaux que les autorités du Bélize tenteront de retrouver les parents de l’enfant. Et ce sera chose faite en à peine 5 heures : les parents de Carl Stuart contacteront immédiatement les autorités de San Ignacio.

“Transporté par les vents à plus de 2700km d’où il vit : c’est exceptionnel ! Et qu’il soit en vie et en bonne santé, c’est un miracle ! Et ensuite qu’on parvienne à retrouver ses parents aussi vite … Wah !” s’est exclamée la policière qui l’a recueilli, Iva Macal.

Comme quoi, partir au ciel, ne signifie pas systématiquement mourir !

Un enfant happé par ouragan retrouvé sain et saufludovicAmérique2016,earl,enfant,ouragan
INSOLITE - Un enfant happé à la Barbade par l'ouragan Earl a été retrouvé 3 jours plus tard sain et sauf au Belize, soit à 2700 km ! L'ouragan Earl s'est déplacé des Petites Antilles à l'Amérique centrale en ce début août 2016. Malgré l'alerte, un enfant de 12 ans, Carl Stuart, jouait dans les...