JEUX PARALYMPIQUES – L’Ukrainienne Julia Lybon-Retch est une nageuse de 30 ans. Avec son handicap d’avoir 3 bras, elle a candidaté pour participer aux Jeux Paralympiques de Rio. Sa candidature a été refusée par le CIP.

, nageuse olympique à 3 bras, refusée aux Jeux Paralympiques !

Julia Lybon-Retch, nageuse disposant de 3 bras, a été refusée aux Jeux Paralympiques !

L’athlète Ukrainienne Julia Lybon-Retch, 30 ans, présente un handicap rare : elle a 3 bras. Tous 3 sont pleinement fonctionnels. En grave dépression jusqu’alors à cause de ce handicap qui la marginalisait, elle a décidé de commencer la natation il y a 1 an, le 26 avril 2015, afin de transformer son handicap en force. Elle s’inscrit donc dans un club de natation réputé de Kiev. Ses progrès sont si fulgurants, qu’en 6 mois seulement, elle s’approche des meilleures performances féminines nationales d’Ukraine, en nage libre notamment : 26,02 s. sur 50m (record national à 25,12 s. en piscine olympique) et 56,07 s. sur 100m (record national à 54,92 s. en piscine olympique).

Son entraîneur décide alors de l’inscrire aux Jeux Paralympiques de Rio 2016. Mais le Comité International Paralympique (CIP) refuse sa candidature :

“Julia Lybon-Retch présente un handicap qui est un atout. C’est comme si on ajoutait de la puissance à une voiture de course au détriment des autres : ce ne serait pas fair-play vis-à-vis des concurrents”

Julia Lybon-Retch ne comprend pas ce refus :

“Il est vrai qu’avec 3 bras, je peux aller plus vite. Mais je leur ai suggéré de ne me servir que de 2 de mes bras. Avec mon 3ème bras qui ferait guise de poids-mort, cela présenterait un sérieux handicap qui me mettrait sur un pied d’égalité vis-à-vis de mes adversaires”.

Mais là encore, le CIP refuse :

“Son 3ème bras ? Elle pourrait s’en servir comme d’un aileron ! Et à 2 bras, ce n’est pas du paralympisme mais de l’olympisme !”

Ainsi, Julia Lybon-Retch envisage de se tourner vers les Jeux Olympiques, mais elle n’est pas très optimiste :

“Je suis certaine que eux aussi vont me refuser, vu que j’ai 3 bras et non pas 2 ! Ils vont dire que je suis avantagée.”

A quand des jeux supraolympiques pour les personnes atteintes d’un handicap qui est un atout ?

J. Lybon-Retch : 3 bras =pas de Jeux ParalympiquesludovicSport3 bras,jeux paralympiques,jeux supraolympiques,nageuse,rio,ukraine
JEUX PARALYMPIQUES - L'Ukrainienne Julia Lybon-Retch est une nageuse de 30 ans. Avec son handicap d'avoir 3 bras, elle a candidaté pour participer aux Jeux Paralympiques de Rio. Sa candidature a été refusée par le CIP. L'athlète Ukrainienne Julia Lybon-Retch, 30 ans, présente un handicap rare : elle a 3 bras. Tous 3 sont pleinement fonctionnels. En grave...