ÉGALITÉ – Sous la pression d’associations œuvrant en faveur de l’égalité, le Gouvernement envisage la création d’un ministère de l’Égalité, de l’Équité, de la Mixité, de la Parité, de la Pluralité et de l’Intégration.

Vers la création d’un Ministère de l’Egalité, de l’Equité, de la Mixité, de la Parité, de la Pluralité et de l’Intégration dès les Présidentielles de 2022.

Le Secrétariat d’État chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations devrait évoluer vers un véritable Ministère de l’Egalité, Equité, Mixité, Parité, Pluralité et de l’Intégration lors du prochain quinquennat, sous la pression des associations républicaines en faveur de l’Egalité totale.

Albin Parcy, Président de la Fédération Française de l’Egalité, explique qu’il faut aller plus loin que la simple égalité Homme-Femme :

Pour pouvoir prôner la véritable valeur républicaine qu’est l’Egalité, il faut qu’elle soit totale. Ainsi, nous avons sollicité le Gouvernement afin qu’il crée non pas un simple secrétariat à la lutte contre les discriminations homme-femme, mais un véritable Ministère de l’Egalité, de l’Equité, de la Mixité, de la Parité, de la Pluralité et de l’Intégration.

Concrètement, ce ministère serait chargé d’assurer :

  • L’Egalité : Veiller à ce que tout le monde bénéficie exactement des mêmes droits ;
  • L’Equité : Corriger les inégalités initiales afin de parvenir à l’équivalence des chances ou opportunités ;
  • La Mixité : Assurer la juste représentation des différents groupes, y compris minoritaires ;
  • La Parité : Veiller à ce que tous les groupes soient représentés de manière équitable ;
  • La Pluralité : Développer la représentation de tous les individus
  • L’intégration : Lutter contre toutes les formes de discriminations (directe, indirecte, systémique, structurelle, institutionnelle, intersectionnelle, etc.) et favoriser l’inclusion des minorités dans les groupes élus et institutions, au prorata de leur représentation dans la société.

Derrière ce cahier des charges ambitieux, le Ministère devra veiller à assurer une Egalité totale, entre tous les groupes de population et selon toutes les spécificités des individus composant la société ainsi que l’explique A. Parcy :

Pour une Egalité totale, il faut dépasser la simple égalité homme-femme. Ainsi, il faut que toutes les institutions et plus généralement groupes élus soient totalement égalitaires selon le reflet exact de notre société. C’est-à-dire qu’il faut autant d’élus, au pro-rata de ce qu’ils représentent dans la population évidemment, selon toutes les caractéristiques suivantes :

Sexe, poids, taille, religion, origine ethnique, revenus, état de santé, handicap, orientation sexuelle, centres d’intérêt, niveau intellectuel, niveau d’étude, ruralité / urbanité, etc.

Concrètement, charge à l’Etat d’étudier toutes les statistiques de ces éléments de la population afin de faire en sorte qu’ils soient tous équitablement représentés dans chacune des institutions et groupes élus.

A. Parcy préconise même de favoriser l’élection de personnes multi-discriminées :

Une même personne peut représenter plusieurs formes de discrimination simultanément, ce qui évite de multiplier le nombre d’élus pour être véritablement représentatifs ! Ces individus là sont des perles à élire ; Imaginez une femme handicapée, transexuelle d’origine africaine au niveau intellectuel faible et vivant dans un petit village : elle représente une multidiscrimination telle qu’il faut l’élire !

Le ministère de l’Egalité, de l’Equité, de la Mixité, de la Parité et de la Pluralité sera constitué dès le quinquennat prochain promet Albin Parcy :

Tous les candidats aux élections présidentielles de 2022 m’ont promis d’intégrer la création d’un Ministère de l’Egalité, de l’Equité, de la Mixité, de la Parité, de la Pluralité et de l’Intégration, du Rassemblement National à la France Insoumise en passant par le Parti Socialiste, Les Républicains et La République En Marche notamment.

Ce Ministère devrait ainsi marquer le début de la fin des inégalités en France.

Vers un Ministère de l'Egalité dès 2022ludovicPolitique2022,égalité,équité,intégration,ministère,mixité,parité,pluralité,présidentielles
ÉGALITÉ - Sous la pression d'associations œuvrant en faveur de l'égalité, le Gouvernement envisage la création d'un ministère de l'Égalité, de l’Équité, de la Mixité, de la Parité, de la Pluralité et de l'Intégration. Vers la création d'un Ministère de l'Egalité, de l'Equité, de la Mixité, de la Parité, de...