DELINQUANCE – Matéo, 10 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre alors qu’il venait de commettre une tentative de “braquage” dans une boulangerie de Marseille, à la manière d’un terroriste, c’est-à-dire armé d’une ceinture d’ “explosifs”, d’un vêtement musulman et d’un foulard qui lui masquait le visage.

Matéo, 10 ans, braqueur apprenti djihadiste. (Image d'illustration)

Matéo, 10 ans, braqueur apprenti djihadiste.

(Image d’illustration)

 

Matéo est un enfant de 10 ans qui vit dans un quartier sensible du 14ème arrondissement de Marseille. Mercredi 24 août au matin, il décide d’aller braquer une boulangerie, plus précisément de voler des bonbons et de prendre un peu d’argent. Ce qui est d’autant plus surprenant malgré son jeune âge, c’est que son projet a été mûrement réfléchi.

En effet, Matéo a mis en place un scénario digne de braqueurs avertis. Il s’est tout d’abord déguisé en parfait “djihadiste”, c’est-à-dire qu’il s’est emmitouflé la tête dans un foulard et qu’il a revêtu un kamis (longue robe couvrant épaules, torse, et jambes jusqu’à la cheville). En outre, il s’est entouré la taille d’une ceinture d’ “explosifs” élaborée avec les moyens du bord : à défaut d’explosifs, il a pris des pétards de type “Mammouth 6” qu’il a reliés les uns avec les autres.

En entrant dans la boulangerie, il a hurlé “Allahu Akbar” et a demandé à ce qu’on lui remette 72 bonbons et l’argent de la caisse sans quoi il allait se faire exploser.

Malheureusement, la voix du jeune enfant était trop faible et trop aigüe pour qu’on puisse l’entendre. De plus, sa petite taille ne lui permettait pas de dépasser le comptoir !

Face à cet échec, Matéo ressort bredouille de la boulangerie. Mais à sa sortie, un chien se met à le renifler, suscitant l’intérêt des policiers qui patrouillaient. Le jeune enfant leur avouera alors tout son projet.

Durant l’interrogatoire, outre le récit détaillé de son histoire, le jeune enfant a avoué s’être converti à l’islam en regardant un épisode des “Teletubbies” puisqu’il n’arrivait pas à concevoir que des personnages aussi stupides et effrayants puissent passer à la télé. Il fallait donc selon lui mener la “Guerre Sainte” contre ces créatures “mécréantes” selon ses propres termes.

Matéo est en train de suivre le fameux test de détection de radicalisation pour vérifier s’il est effectivement radicalisé ou non. Il est le premier enfant en France à expérimenter ce test.

Un enfant de 10 ans apprenti djihadiste braqueurludovicFaits divers10 ans,enfant,marseille,radicalisation,terrorisme
DELINQUANCE - Matéo, 10 ans, a été interpellé par les forces de l'ordre alors qu'il venait de commettre une tentative de 'braquage' dans une boulangerie de Marseille, à la manière d'un terroriste, c'est-à-dire armé d'une ceinture d' 'explosifs', d'un vêtement musulman et d'un foulard qui lui masquait le visage. Matéo est un enfant...