NOUVELLES VOSGES – Le massif des Vosges devient de moins en moins attrayant : les touristes se lassent de voir toujours les mêmes paysages. C’est pourquoi la région Grand Est (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne) envisage de redessiner l’ensemble du massif vosgien en le décomposant en Hautes-Vosges et Basses-Vosges.

Dans un siècle, cette carte du massif des Vosges sera obsolète puisqu’un vaste projet de restructuration du massif des Vosges va être lancé d’ici 2025.

Le massif des Vosges est un massif montagneux qui devient de moins en moins attrayant. Ce massif montagneux français, qui marque la frontière géographique entre l’Alsace et la Lorraine, va donc être intégralement redessiné afin de transformer les paysages lassants et déstructurés en des paysages dynamiques et attrayants.

La région Grand Est va donc investir près de 2 milliard d’euros (dont 50% financé par l’Etat) sur 100 ans pour redessiner intégralement le massif Vosgien, sous le nom de projet « Nouvelles Vosges » :

« Nous allons intégralement redessiner le massif des Vosges. Par contre, nous ne procéderons à cette réarchitecture des montagnes vosgiennes, au sud qu’à partir du Ballon d’Alsace, car plus au sud, les montagnes appartiennent à la région Bourgogne-Franche-Comté qui n’a pas souhaité se joindre à nos travaux.

Nous avons lancé un appel d’offres pour notre projet ‘Nouvelles Vosges’ et c’est un cabinet d’architectes de Strasbourg que nous avons sélectionné. Ils ont déjà dessiné les premières ébauches du nouveau massif des Vosges, dont voici les grandes lignes, en harmonie avec le cahier des charges que nous leur avons fourni :

  • Au Sud : nous allons transformer le ‘Grand Ballon’ en un pic culminant à près de 2000m d’altitude, contre 1424m actuellement. L’objectif est de créer une station de ski de haute-montagne pérenne, avec 100km de pistes. Cette station s’étendra du ‘Grand Ballon’ au ‘Ballon d’Alsace’, avec des dénivelés variables permettant de créer une quinzaine de pistes de chaque niveau : vertes, bleues, rouges et noires.
  • Au Centre : nous allons démolir le massif vosgien de ‘Gazon de Faite’ au ‘Champ du feu’. Grâce à ce passage libéré, un grand axe routier permettra de relier l’Allemagne à Paris ou Dijon, en passant par Sélestat, Saint-Dié-des-Vosges, Epinal et Vittel. L’objectif à terme étant de créer une autoroute dont le point de jonction sera l’autoroute A31, à hauteur de Bulgnéville. L’ensemble du granit récupéré de cette démolition du massif vosgien servira à augmenter l’altitude du ‘Grand Ballon’.
  • Au Nord : nous allons arrondir tous les sommets de manière uniforme afin de les rendre beaucoup plus jolis à voir.

En bref, nous allons transformer le massif des Vosges en 2 massifs distincts que nous appellerons ‘Hautes-Vosges’ et ‘Basses-Vosges’ :

  • Au Sud, on créera le massif ‘Hautes-Vosges’, destiné aux sports d’hiver et au tourisme de haute-montagne, avec un point culminant au ‘Grand Ballon’ qui culminera à 2000m d’altitude.

  • Au Centre, il y aura un grand dégagement destiné à faciliter la circulation entre l’Alsace et la Lorraine.

  • Au Nord, on créera le massif ‘Basses-Vosges’, destiné au tourisme vert, aux balades et randonnées. »

La région Grand Est lance donc un imposant chantier qui débutera d’ici 2025 pour une durée de 100 ans. L’enjeu étant de rendre plus attrayant le massif vosgien qui était en perte de dynamisme.

Nouvelles Vosges : redessiner le massif des VosgesludovicEnvironnementbasses-vosges,hautes-vosges,massif des vosges,montagnes,nouvelles vosges,restructuration,vosges
NOUVELLES VOSGES - Le massif des Vosges devient de moins en moins attrayant : les touristes se lassent de voir toujours les mêmes paysages. C'est pourquoi la région Grand Est (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne) envisage de redessiner l'ensemble du massif vosgien en le décomposant en Hautes-Vosges et Basses-Vosges. Le massif des Vosges...