MANIFESTATIONS – La sécurité des manifestations est de plus en plus problématique. De plus, le comptage des manifestants pose toujours problème entre les déclarations des organisateurs et celles de la police. C’est pourquoi les Préfectures envisagent de rendre obligatoire l’inscription des manifestants.

Pour des raisons de sécurité et pour une comptabilité plus fiable, les Préfectures envisagent d’obliger les manifestants à s’inscrire avant de manifester.

Etre obligé de s’inscrire pour manifester ? C’est la volonté de certaines Préfectures. En effet, s’inscrire pour manifester présentera un double avantage, comme nous l’explique Jacques-Paul Pierrefeuille, Chef de Cabinet à la Préfecture :

« Nous souhaitons que lors des manifestations, tous les manifestants soient déclarés. Pour cela, nous envisageons un registre d’inscription sur Internet auprès duquel chaque manifestant devra s’inscrire au moins 24 heures avant la manifestation. A défaut de s’être inscrit, en cas de contrôle, il pourra être sanctionné par des peines avec sursis voire fermes et aussi des interdictions de manifester avec assignation à résidence.

Cette déclaration des manifestants répond à 2 objectifs : limiter l’infiltration de délinquants voire de terroristes parmi les manifestants et aussi faciliter le comptage des manifestants sans ambiguïté ».

Aussi, afin d’éviter que des personnes ne s’inscrivent et ne viennent pas manifester, ils seront pointés en début de manifestation comme le complète J-P Pierrefeuille :

« Après l’inscription préalable obligatoire qui nous permet de contrôler qui manifeste, chacun devra pointer à son arrivée afin d’éviter les inscriptions fictives destinées à gonfler le nombre des manifestants. Charge aux organisateurs d’assurer ce pointage. Evidemment, ils pourront être contrôlés. »

Toutefois, s’enregistrer en tant que manifestant peut porter atteinte à la liberté de manifester dans l’anonymat. En effet, cela peut être dissuasif pour certaines personnes qui ont peur d’éventuelles représailles tels que des fichages intempestifs. Mais J-P Pierrefeuille rassure :

« Nous contrôlons qui manifeste a priori et nos ordinateurs ne pointeront que les personnes déjà fichées afin qu’on les surveille tout particulièrement. En aucun cas nous ne pointerons les autres manifestants. Toutefois, nous garderons la liste en archive. Ainsi si un manifestant pose problème, nous étudierons à quelles autres manifestations il a participé pour étudier son éventuelle implication dans d’autres méfaits ».

Grâce à ce système, les manifestations devraient être beaucoup plus sécurisées. En outre, cela permettra d’offrir une comptabilité beaucoup plus fiable et précise quant au nombre de manifestants :

« Le nombre de manifestants est très important pour étudier l’importance d’un mouvement social. Cela a un impact certain sur les conséquences de la manifestation. Grâce à ce système d’inscription, les chiffres des manifestations seront incontestables aussi bien de la part de la Police que des organisateurs. »

Maintenant, en manifestant, au lieu d’être filmé et photographié (plus ou moins) discrètement, vous serez officiellement pointé !

S'inscrire pour manifester : bientôt obligatoire ?ludovicLoi / Justiceinscription,manifestation,obligatoire
MANIFESTATIONS - La sécurité des manifestations est de plus en plus problématique. De plus, le comptage des manifestants pose toujours problème entre les déclarations des organisateurs et celles de la police. C'est pourquoi les Préfectures envisagent de rendre obligatoire l'inscription des manifestants. Etre obligé de s'inscrire pour manifester ? C'est la volonté...