POLITIQUE – Suite à la fusion des régions, un mouvement Bourguignon, jaloux de se voir partager certains pouvoirs avec la Franche-Comté, a fait savoir qu’il boycotterait la vache Montbéliarde, symbole selon eux de l’ « impérialisme Comtois ».

Vache Montbéliarde indésirable en Bourgogne

La vache Montbéliarde, indésirable en Bourgogne ?

Le 24 juin 2016, les élus de Bourgogne et de Franche-Comté ont discuté notamment de la répartition des rôles entre la Bourgogne et la Franche-Comté. Alors que Dijon a bénéficié de 17 directions régionales contre 12 pour Besançon, un mouvement de plusieurs milliers de Bourguignons s’insurge que la direction des « Relations avec les citoyens » soit conférée à Besançon. Selon Marcelle Patrou-Latchi, présidente du mouvement « Bourgogne avant tout » :

« Il est inadmissible que la Franche-Comté hérite de la direction des ‘Relations avec les Citoyens’. Les Francs-Comtois ne sont pas réputés pour leur accueil chaleureux, ils ne pensent qu’à la cancoillotte, au Comté et à la saucisse de Morteau ou de Montbéliard. Comment peut-on leur confier les relations avec les citoyens de Franche-Comté et surtout de Bourgogne !? Ils ne sont pas faits pour communiquer ailleurs qu’en Franche-Comté. »

Robert Chais, plus connu sous le nom de « Roby », est un conseiller réputé de certains représentants politiques. Lui aussi ne comprend pas ce choix. Il nous confie alors avoir conseillé aux élus Bourguignons de boycotter la vache Montbéliarde :

« La direction de la ‘Relation avec les citoyens’ en Franche-Comté ? Intolérable ! C’est pourquoi j’ai réfléchi à une solution pour éviter une crise politique grave en Bourgogne-Franche-Comté. Il faut savoir que toute décision politique doit se baser sur des faits concrets. Je me suis donc basé sur les 2 faits suivants : tout d’abord, la Bourgogne a hérité de la direction « Agriculture et forêt ». Ensuite, la vache Montbéliarde est le symbole de l’impérialisme Franc-Comtois comme on peut le lire dans tous les documents sur l’Histoire de la Franche-Comté. Alors, j’ai suggéré aux élus Bourguignons de boycotter la vache Montbéliarde en Bourgogne, c’est-à-dire que plus aucun éleveur de Bourgogne n’ait de vaches de race Montbéliarde ! Et là, les Francs-Comtois vont vite comprendre qu’ils ne sont plus chez eux en Bourgogne ! Ils vont moins faire les marioles ! »

Face à ce mouvement de rébellion bourguignon qui agite les plus hautes sphères politiques, les Francs-Comtois réagissent, à l’instar de Didier Contu, éleveur de Montbéliardes que nous avons rencontré dans le Haut-Doubs :

« S’ils veulent plus d’la Montbé’, j’bouffrai plus d’escargots. »

Et de compléter non sans ironie :

« J’aurais bien boycotté l’vin de Bourgogne, mais pour un Franc-Comtois, c’est comme si on lui coupait l’eau au robinet ! »

Une solution consensuelle semble donc très difficile à trouver …

 

Rififi entre la Bourgogne et la vache montbéliardeludovicPolitiquebourgogne,conflit,franche-comté,montbéliarde,pouvoirs,région,vache
POLITIQUE - Suite à la fusion des régions, un mouvement Bourguignon, jaloux de se voir partager certains pouvoirs avec la Franche-Comté, a fait savoir qu'il boycotterait la vache Montbéliarde, symbole selon eux de l' 'impérialisme Comtois'. Le 24 juin 2016, les élus de Bourgogne et de Franche-Comté ont discuté notamment de la...