KAZAKHSTAN – Une nouvelle loi en faveur de l’environnement vient de passer au Kazakhstan sous la pression du mouvement « In Grass Veritas ». Désormais, il est interdit de couper l’herbe sous quelle que forme que ce soit : tonte, faux, arrachage, etc.

Interdiction de couper l'herbe au Kazakhstan

Il est désormais interdit de couper l’herbe au Kazakhstan !

Le Kazakhstan vient de promulguer une loi en faveur de la protection de l’herbe sous toutes ses formes. Ainsi, il est désormais illégal de couper de l’herbe, sous peine de poursuites judiciaires pouvant aller jusqu’à l’emprisonnement en cas de récidive.

Voici le texte de loi tel qu’il a été promulgué (traduction par nos soins) :

« Couper l’herbe, quelle qu’elle soit, est formellement interdit sans autorisation officielle des services de l’Etat. Tonte, fauchage, arrachage, broyage, désherbage et autres contaminations des herbes, seront sanctionnés par des amendes de 10.000 à 10 millions de Tenge (soit environ 48 à 48.000 €) en fonction de la gravité des actes commis. Toute récidive entraînera de facto un emprisonnement de 1 an à la perpétuité. »

Pour connaître les raisons qui ont poussé le Kazakhstan à adopter une telle loi, nous avons interrogé Samyra Töfuk, présidente du lobby « In Grass Veritas » à l’origine de la loi :

« L’herbe est un symbole de vie, de pureté. Elle symbolise la Terre. Couper l’herbe, c’est mourir un peu. Ces pauvres brins d’herbe qui ne demandent qu’à vivre, pourquoi les tuer ? L’herbe saura nous le rendre par sa douceur, son éclatante luminescence lorsque les gouttes de rosée scintilleront sous le soleil ».

Ce discours très poétique n’est pas du goût de tous, comme l’explique Abdullah Isk, agriculteur :

« Une herbe non coupée, c’est un nid à bactéries et insectes qui peuvent tout détruire. Les animaux risquent de trouver refuge n’importe où et de détruire les plantations par exemple. De plus, l’herbe est invasive et détruit tout sur son passage. Ce sera un véritable fléau. Nos habitations mêmes seront en danger. C’est la fin du Kazakhstan ! »

Mais après le Kazakhstan, d’autres pays risquent de faire passer cette même loi, le lobby « In Grass Veritas » par l’intermédiaire de sa présidente Samyra Töfuk expliquant que :

« Notre mouvement prend de l’ampleur partout dans le monde. De plus en plus de personnes, écologiquement convaincues, sont conscientes de ce que représente l’herbe pour notre planète. Notre mouvement fait actuellement pression sur plusieurs états. L’Ouzbékistan est sur le point de franchir le pas. Quant aux pays occidentaux, le mouvement prend une certaine ampleur en France et en Allemagne notamment. »

Surtout ne jamais dire « Coupez ! » …

 

Interdiction de couper l'herbe au Kazakhstan !ludovicArchivesenvironnement,herbe,in grass veritas,interdit,lobby,loi
KAZAKHSTAN - Une nouvelle loi en faveur de l'environnement vient de passer au Kazakhstan sous la pression du mouvement 'In Grass Veritas'. Désormais, il est interdit de couper l'herbe sous quelle que forme que ce soit : tonte, faux, arrachage, etc. Le Kazakhstan vient de promulguer une loi en faveur...