Ce lexique info-documentaire de l’infaux / désinformation / malinformation est un glossaire des principaux termes liés au vaste domaine des fake news. Il est plus généraliste que notre glossaire spécifique des différents types de fausses informations / fake news.

Astroturfing : Technique de propagande consistant à répandre de faux avis, commentaires ou témoignages de manière massive et souvent virale. L’astroturfing peut servir aussi bien à une propagande positive (vanter les mérites de quelqu’un/quelque chose) qu’à une propagande négative (cf. bashing).

Bashing : Dénigrement systématique des adversaires.

Biais de confirmation : Phénomène cognitif qui consiste à chercher à confirmer sa pensée initiale et/ou à croire davantage aux informations qui vont dans le sens de nos croyances.

Bidonnage : Terme médiatique définissant une information (article, reportage, enquête) totalement fausse, montée de toute pièce.

Bulle de filtres (ou Bulle de filtrage) : Concept développé par Eli Paliser critiquant le filtrage de l’information que nous recevons. L’information reçue serait biaisée à cause d’une part des algorithmes de personnalisation des moteurs de recherche et réseaux sociaux, et d’autre part de l’état d’isolement intellectuel et culturel dans lequel on se trouve.

Bullshit : Anglicisme désignant des propos fallacieux n’ayant pour seul but que de parvenir à imposer ses idées, à parvenir à une conclusion attendue.

Buzz : Information de faible intérêt (voire d’intérêt nul) dont le seul but est d’être partagée, commentée, likée. Il peut servir des intérêts positifs financiers (contenu putaclic) ou promotionnels (faire parler d’une personne, d’un produit, etc.) aussi bien que des intérêts négatifs dans le but de dénigrer quelqu’un ou quelque chose (bad buzz).

Canular (hoax (en)) : Un canular est une tromperie volontaire destinée à jouer avec la crédulité des gens, mais dont l’objectif reste de faire rire et/ou réagir. Il a pour but d’être dévoilé.

Complotisme (syn. conspirationnisme, théorie du complot) : Croyance qu’un ou plusieurs groupes de personnes agirait secrètement pour détenir ou conserver une forme absolue de pouvoir, n’hésitant pas à manipuler les faits… et à manipuler les gens par la tromperie, le mensonge. Dans ces théories, les politiques et les médias notamment sont perçus comme des ennemis qui contribueraient à cette vaste machination.

Débusquage (debunk (en)) : Consiste à démontrer, avec des preuves irréfutables, qu’une déclaration, un discours, une théorie, est fausse ou trompeuse. Le débusquage va plus loin que le fact-checking qui se contente de vérifier des faits.

Désinformation : Ensemble de techniques de communication visant à tromper volontairement des personnes ou l’opinion publique. Cette tromperie a pour but de protéger des intérêts ou d’influencer l’opinion publique.

Deep Fake (hypertrucage (fr)) : Technique de synthèse d’images qui permet de simuler des mouvements faciaux et de les transposer sur une personne-cible grâce à l’intelligence artificielle. Cette manipulation vidéo permet de créer des infox et des canulars malveillants (ex : faux discours d’un homme politique).

Economie de l’attention (syn. Temps de cerveau disponible) : Principe qui consiste à attirer l’attention d’un public hyper-sollicité, submergé de propositions, souvent gratuites, plus attrayantes les unes que les autres.

Effet boomerang (syn. Backfire effect) : Fait de rejeter systématiquement des preuves en contradiction avec ses croyances et/ou de se refermer sur sa croyance initiale malgré les preuves contraires (cf. théorie du complot).

EMI (Education aux Médias et à l’Information) : L’éducation aux médias et à l’information a pour but de développer des connaissances, compétences et attitudes permettant d’utiliser avec discernement les médias de manière critique, responsable et créative tant dans la vie quotidienne que professionnelle.

Fachosphère : Groupes d’extrême-droite antisémites, islamophobes, traditionnalistes ou complotistes qui diffusent des théories extrémistes et radicales tout en prônant la réinformation face aux médias traditionnels qui, selon eux, ne diraient pas la vérité.

Fact-Checking (vérification de faits (fr)) : Technique de vérification des faits et affirmations de personnes et sites web. Le fact-checking consiste à détecter et dénoncer les fake-news.

Faits alternatifs : Théorie qui stipule qu’on peut être en désaccord avec des faits concrets et que les faits ne sont pas forcément la Vérité. Il ne s’agit pas d’un mensonge mais d’une autre vision des faits.

Fake news (fausse nouvelle (fr)) : Une fake news est une information totalement fausse, destinée à manipuler ou déstabiliser. La traduction la plus proche serait “désinformation”. On distingue la fake news de propagande, la fake news complotiste et la fake news d’opinion. (Pour + de détails, consultez notre article “Différents types de fausses informations“).

Fermes à clics : A l’origine, il s’agit d’un ensemble de personnes payées pour générer des clics “naturels” sur des publicités. Depuis, les fermes à clics consistent à créer de faux profils de followers, de faux likes, de faux commentaires, etc. dans le but d’accroître la notoriété d’une personne.

Infobésité : Mot-valise contraction de information et obésité qui désigne la masse d’information à laquelle nous sommes perpétuellement soumis. Cette surinformation, dont énormément de mauvaise qualité, complexifie son traitement.

Infomédiaire : Mot-valise contraction de information et intermédiaire qui désigne les acteurs (moteurs de recherche, agrégateurs, réseaux sociaux, etc.) qui jouent le rôle d’intermédiaire entre l’information et les utilisateurs. Ils sont critiqués en raison des bulles de filtres qu’ils créent (réception biaisée de l’information).

Infotainment (infodivertissement (fr)) : Mot-valise qui désigne un média mêlant information et divertissement. L’avantage est son côté attrayant mais l’inconvénient est l’appauvrissement de l’information. L’infotainment est très utilisé dans l’économie de l’attention.

Infox : Terme officiellement reconnu en remplacement de l’anglicisme fake news. Toutefois, ce mot-valise contraction de information et intox, est plus restrictif puisqu’il désigne exclusivement les informations volontairement fausses et trompeuses.

Junk news : Fausses informations usant d’un véritable procédé de manipulation de l’opinion. Elles ont pour objectif la propagande et la diffusion de contenus politiques extrémistes, ultra-partisans et/ou conspirationnistes.

Malinformation (syn. mésinformation) : Information de mauvaise qualité

Malscience (syn. alterscience, junk science, fake science, anti-science, zapping scientifique) : Information scientifique de mauvaise qualité voire totalement biaisée à des fins de tromperie et de manipulation de l’opinion publique avec des sciences dites alternatives.

Piège à clic (syn. clickbaits, putaclic) : Contenu racoleur, très souvent avec des titres ultra incitatifs, dont le seul but est de générer du clic, dans un intérêt financier.

Post-vérité : Situation dans laquelle la réalité des faits et la véracité des propos sont secondaires, la priorité étant donnée aux émotions et aux opinions.

Propagande : Propagation intensive d’une opinion, d’une doctrine, d’une idée à l’aide d’un ensemble de techniques de persuasion voire de manipulation. Le but est d’influencer voire endoctriner un public-cible.

Registres comiques (satire, parodie, ironie, humour) : Les sites satiriques et parodiques sont des sites qui publient de fausses informations en usant du registre comique. Leur but est de faire rire et/ou réagir, à l’instar de la caricature.

Réinformation : Théorie très populaire dans les milieux d’extrême droite notamment, qui part du principe que les médias traditionnels (qu’ils qualifient de merdias) ne disent pas la vérité. Les sites de réinformation se veulent une alternative aux médias traditionnels, dans le but de propager les idées d’extrême droite.

Rumeur : Information non vérifiée qui ne s’appuie sur aucun élément concret et avéré, voire qui s’appuie sur des sources non fiables.

Trolls : Les trolls sont des internautes intervenant sur Internet dans le seul but de lancer des polémiques virulentes et provocatrices. Le débat est très peu argumenté.

Zététique : “Art du doute”. Refus de toute affirmation dogmatique.

Lexique de l'infaux / Glossaire de la désinformationhttp://www.actubis.com/wp-content/uploads/2019/08/lexique-fake-news.pnghttp://www.actubis.com/wp-content/uploads/2019/08/lexique-fake-news-150x150.pngludovicBlogdésinformation,fake news,glossaire,infaux,infox,lexique,mésinformation
Ce lexique info-documentaire de l'infaux / désinformation / malinformation est un glossaire des principaux termes liés au vaste domaine des fake news. Il est plus généraliste que notre glossaire spécifique des différents types de fausses informations / fake news. Astroturfing : Technique de propagande consistant à répandre de faux avis,...