POLITIQUE – Contre les fake news qui empoisonnent la vie politique notamment, le Gouvernement projette la création d’un Ministère de l’Information destiné à prévenir, contrôler et réprimer toutes les fausses informations. Ce Ministère de l’Information sera créé “d’ici la fin du quinquennat”.

La France envisage la création d’un Ministère de l’Information anti fake-news d’ici 2022.

Les fake news consistent en des informations délibérément fausses ou truquées provenant d’un ou de plusieurs médias, d’un organisme ou d’un individu. Emmanuel Macron a déclaré avoir été victime de ces “fake news”, c’est-à-dire de campagnes de désinformation sur Internet, lors de la Présidentielle de 2017. Lors de ses voeux à la presse, début janvier 2018, il a déclaré vouloir légiférer contre ces fake news  :

“J’ai décidé que nous allions faire évoluer notre dispositif juridique pour protéger la vie démocratique de ces fausses nouvelles.
[…] Je veux que cette loi s’applique dès les élections européennes de mai 2019″ a-t-il déclaré.

Aussi, ce projet de loi a longuement été décrié, notamment du fait qu’il présente le risque d’une atteinte inédite à la liberté d’expression. En outre, certains avancent qu’une loi anti fake-news existe déjà ; en effet la la loi de 1881 sur la Liberté de la presse permet déjà de sanctionner la diffusion de fausses informations avec le délit de fausse nouvelle et le délit de diffamation.

Toutefois, le Gouvernement ne lâche pas l’affaire des fake news et préconise la création d’un “Ministère de l’Information”, comme on peut le lire sur un document officieux que nous nous sommes procuré :

“Le Ministère de l’Information vise à réformer et organiser la diffusion des informations aussi bien sur les médias dits ‘traditionnels ‘ (presse écrite, radio, télévision) que sur Internet.”

On constate que ce Ministère de l’Information, en plus de contrôler les fake news, entrera pleinement dans le cadrage de la réforme de l’Audiovisuel Public.

“L’avantage de créer un ministère de l’Information est de pouvoir organiser au mieux la diffusion de la vraie information.
En ce qui concerne les fausses nouvelles, cela nous permettra de réagir très vite en cas de problème. On pourra prévenir les problèmes et donner les moyens en faveur de la prévention et de l’éducation. Cela permettra également de développer un véritable arsenal législatif anti fake-news. Il n’y aura plus d’impunité pour les délinquants et criminels auteurs de fausses nouvelles” nous confie un homme politique proche du dossier, qui souhaite garder l’anonymat.

La mise en place du Ministère de l’Information est prévue “d’ici la fin du quinquennat, a priori à l’été 2021”.

Vers un Ministère de l'Information anti fake newsludovicPolitiquefake news,france,ministère de l'information
POLITIQUE - Contre les fake news qui empoisonnent la vie politique notamment, le Gouvernement projette la création d'un Ministère de l'Information destiné à prévenir, contrôler et réprimer toutes les fausses informations. Ce Ministère de l'Information sera créé 'd'ici la fin du quinquennat'. Les fake news consistent en des informations délibérément fausses...