DRAME – Un jeune père de 24 ans, domicilié à Alès, a coupé la main gauche de sa fille de 5 ans puisque celle-ci avait une “préférence manuelle à gauche”, c’est-à-dire des tendances à être gauchère.

Pour éviter que sa fille de 5 ans ne soit gauchère, il lui coupe la main gauche.

Antoine C., ingénieur, est un jeune père de 24 ans qui habite dans un quartier populaire d’Alès. Il a appris par la Professeure des Ecoles que sa fille Enola âgée de 5 ans avait une “manualité à gauche”, en d’autres termes que sa fille était gauchère. Antoine n’a pas accepté ce fait, ainsi qu’il l’a déclaré aux enquêteurs :

“Etre gaucher aujourd’hui, c’est être handicapé toute sa vie. Je ne voulais pas que ma fille soit handicapée d’être gauchère, alors j’ai tout fait pour corriger sa gaucherie. Mais irrémédiablement, elle revenait à sa main gauche pour diriger ses dessins et son écriture.”

Ne parvenant pas à faire écrire sa fille naturellement de la main droite, il a décidé dans un premier temps de la lui attacher le long de son corps :

“Pour forcer ma fille à écrire de la main droite, je lui ai attaché la main gauche le long de son corps. Mais ça ne marchait pas, elle pleurait tout le temps !”.

Alors, radicalement, il décide de lui couper la main gauche :

“Je me suis dit que si je voulais qu’elle n’écrive plus de la main gauche, il fallait qu’elle n’en ait plus. Alors j’ai décidé de lui coupé sa main gauche. Mais pour qu’elle ne souffre pas trop, car je ne suis pas un père cruel, je lui ai coupé la main d’un coup sec, juste devant les urgences. Puis dès que ça a été fait je l’ai fait soigner immédiatement dans l’hôpital où ils l’ont bien soignée”.

Malheureusement, malgré les soin intensifs prodigués en urgence, Enola est aujourd’hui manchote de la main gauche.

Malgré le handicap de sa fille de ne plus avoir de main gauche, son père est apparu très enchanté, comme il l’a déclaré aux enquêteurs :

“Je préfère nettement le handicap de ma fille de ne plus avoir de main gauche plutôt qu’elle ne continue à écrire de cette même main ! C’est génial. Bon je regrette d’avoir dû en arriver à cette extrémité, mais la fin justifie les moyens.”.

Toutefois, les médecins constatent que Enola a toujours cette tendance gauchère. D’un point de vue purement médical, Enola est devenu ambidextre, se servant de sa main droite et du moignon de sa main gauche pour dessiner et écrire.

Un père d'Alès coupe la main gauche de sa filleludovicFaits diverscontrarié,couper,droite,fille,gauche,gaucher,main
DRAME - Un jeune père de 24 ans, domicilié à Alès, a coupé la main gauche de sa fille de 5 ans puisque celle-ci avait une 'préférence manuelle à gauche', c'est-à-dire des tendances à être gauchère. Antoine C., ingénieur, est un jeune père de 24 ans qui habite dans un quartier...