POLITIQUE AMERICAINE – Donald Trump, homme d’affaires multimilliardaire et futur président des Etats-Unis, a décidé d’opter pour une toute nouvelle organisation économique des Etats-Unis. Il souhaite privatiser l’Etat et faire de chaque citoyen un actionnaire afin de booster l’économie et responsabiliser les citoyens Américains.

Vers une privatisation des Etats-Unis pour booster l'économie Américaine. Vers une privatisation des Etats-Unis pour booster l’économie Américaine.

Donald Trump est un homme d’affaires dont la fortune est estimée à 3,7 milliards de dollars, en novembre 2016, selon le célèbre magazine économique américain Forbes.

Fort de son expérience d’homme d’affaire et suite à son élection à la Présidentielle Américaine, Donald Trump envisage de développer l’économie des Etats-Unis de manière fulgurante et pérenne en privatisant les Etats-Unis. Concrètement, cela signifie que chaque citoyen américain sera détenteur d’une part du capital de l’Etat. Selon Donald Trump, cette stratégie vise à responsabiliser les Américains :

« En rendant les Américains actionnaires de leur pays, ils se sentiront d’autant plus responsables quant à la bonne gestion financière de celui-ci. Ainsi, ils éviteront un maximum de dépenses inutiles avec l’argent ‘public’, de fraudes diverses. Avec cette responsabilisation, on constatera une diminution du gaspillage de l’argent public. En effet, tout l’argent non utilisé repartira directement dans la poche des citoyens actionnaires, ce qui stimulera les Américains à gagner toujours plus en gaspillant moins ».

Mais l’objectif de Donald Trump n’est pas seulement de permettre aux citoyens d’être acteurs responsables de leur économie, il vise également à favoriser les investissements étrangers, ainsi qu’il l’explique :

« En privatisant l’Etat, n’importe qui peut investir dans notre développement. Et étant donné que notre pays fait rêver le monde entier, on envisage que l’action en bourse de l’Etat américain explose de +1000% en 1 semaine. Cela signifie que chaque citoyen américain verra exploser son pouvoir d’achat grâce aux actions dont chacun sera détenteur !

Et grâce aux investissements étrangers, outre l’économie, c’est la condition de vie générale de chaque Américain qui sera améliorée. »

Quant aux risques de chute du cours de l’action voire de krack, Donald Trump se veut confiant :

« Nous aurons de nombreux garde-fous afin d’éviter toute chute de l’action ou toute tentative de déstabilisation économique. Ainsi, outre une réserve financière de sécurité permettant de juguler la chute éventuelle du cours de l’action, nous établirons un système sécurisant la chute hebdomadaire du cours à 10% maximum, en bloquant l’action le cas échéant. ».

Et en ce qui concerne les investissements étrangers susceptibles de troubler la politique interne américaine Donald Trump a la solution :

« Nous limiterons les actions détenues par les étrangers à 49%, ceci afin de demeurer souverain. De même, les citoyens américains n’auront pas le droit de revendre leurs actions à des étrangers. »

Pour le lancement de la privatisation de l’Etat, Donald Trump se veut rassurant :

« La privatisation prendra au moins 1 ans à réaliser entièrement. On part du principe que chaque citoyen, qui qu’il soit, se verra octroyer 10 actions dont la valeur estimée de chacune sera d’environ 20$ au lancement. Libre à chaque citoyen de les garder ou de les revendre. Toutefois, chaque citoyen devra obligatoirement conserver au moins 1 action ».

Cette décision de Donald Trump fera des Etats-Unis la première nation capitalisée au monde.

Donald Trump veut privatiser les Etats-UnisludovicAmériqueactions,économie,etats-unis,privatisation,trump
POLITIQUE AMERICAINE - Donald Trump, homme d'affaires multimilliardaire et futur président des Etats-Unis, a décidé d'opter pour une toute nouvelle organisation économique des Etats-Unis. Il souhaite privatiser l'Etat et faire de chaque citoyen un actionnaire afin de booster l'économie et responsabiliser les citoyens Américains. Vers une privatisation des Etats-Unis pour...