INNOVATION – Les problèmes de réchauffement climatique, les différences de température, la sécheresse contre le froid glacial … Autant de faits qui ont poussé une équipe de chercheurs Genevois à proposer un projet international de régulation généralisée de la température terrestre à partir de tuyaux géants.

Tuyaux géants de régulation de température terrestre

L’installation des tuyaux géants a déjà commencée dans un endroit tenu secret.

Une équipe de chercheurs Genevois a développer un projet de régulation de la température terrestre à échelle internationale. Leur objectif est simple : faire en sorte qu’il fasse froid où il faut préserver la banquise ou pour les sports d’hiver par exemple, et qu’il fasse une température agréable ailleurs afin que tout le monde soit satisfait. Ils ont expliqué leur projet lors d’une conférence de presse :

« Il y a de grandes disparités de température à travers le monde. Certains se plaignent du réchauffement climatique et de ses effets désastreux, d’autres se plaignent de saisons trop froides ou de saisons trop chaudes, etc. C’est pourquoi on a réfléchi à un projet qui permette de réguler la température et de choisir celle à laquelle on veut vivre. Pour ce faire, on va prendre le chaud là où il se trouve et le froid là où il se trouve. Notre projet permet de manière informatique de proposer la chaleur adéquate demandée par chaque personne. »

Ce système se base sur le principe des pompes à chaleur ou de la géothermie, mais à échelle mondiale. Concrètement, de très gros tuyaux seront plongés sous terre et répartis partout à travers le monde. Ces tuyaux sortiront aussi bien dans les lieux publics qu’en pleine nature ou chez les particuliers, et ils délivreront la chaleur voulue :

« C’est un peu comme recevoir le bon courrier au bon endroit. On choisit la température qu’on veut et notre système permet de réguler, dans la zone prévue, la bonne température. Par exemple, pour faire augmenter de 5°c la température en Suisse, on va demander au système informatique de pomper un peu de chaleur en Afrique. »

Grâce à ce projet, l’équipe de chercheurs Genevois espère remporter le « grand prix de l’innovation technologique au service du développement durable 2015 » :

« Notre projet permet de choisir quand il fera froid (pour les sports de neige par exemple) et quand il fera chaud (pour les vacances à la plage par exemple), et ce où on veut ! Tout est géré informatiquement. Ainsi, notre projet marie confort et développement durable. On peut en effet décider de garder une température constante toute l’année où on veut dans le monde. On peut même s’amuser à offrir un froid de canard en plein cœur de la savane africaine ! »

Aussi, ce projet induit de développer un système de tuyaux géants qui maillera l’intégralité de la planète :

« C’est un peu le principe d’Internet mais en terme de tuyaux. Au lieu de demander des informations, on demande une température. Idéalement, on souhaiterait que nos tuyaux débouchent dans chaque habitation pour un principe de pompe à chaleur / climatisation généralisé. Les économies d’énergie seront phénoménales ! ».

En effet, le déploiement de ce système entraînera la disparition de tous les modes de chauffage ou de climatisation actuels. Mais le coût nécessaire au développement de ce projet est faramineux :

« Développer ce projet sur une zone habitée de 100 km² coûterait 15 million d’euros. Mais évidemment, sur 100 km² en France, ça ne suffira pas si tout le monde attend des températures chaudes pour son intérieur. C’est pourquoi nous allons commencer notre projet par un tuyau géant entre l’Afrique et l’Europe et entre l’Europe et l’Arctique. Ainsi, on pourra pomper du chaud ou du froid et s’offrir la température qu’on veut là où on veut ! »

Ce projet est donc amené à se développer petit à petit pour un maillage progressif de la Terre entière. Les chercheurs à l’origine de ces découvertes sont toutefois lucides :

« Un tel projet est très onéreux. Il nous faut énormément de partenaires. Il demandera en outre énormément de temps : plusieurs siècles sans doute. Mais le jeu en vaut la chandelle. Et tous les gouvernements saluent notre initiative ».

En effet, de nombreux pays saluent cette initiative à l’aube de la conférence de Paris sur le climat (COP 21), du 30 novembre au 15 décembre 2015.

 

Les différents partenaires privés et les gouvernements de 15 pays européens ont déjà permis de récolter 15 milliards d’euros qui permettront de lancer le projet.

Confidence : Le gouvernement français prévoit une grande communication sur ce sujet lors de la conférence COP 21 au mois de décembre prochain …

En tout cas, le projet avance, c’est dans les tuyaux !

 

 

Des tuyaux géants géreront la température sur TerreludovicArchivesCOP 21,innovation,réchauffement climatique,régulation,température,Terre,tuyaux géants
INNOVATION - Les problèmes de réchauffement climatique, les différences de température, la sécheresse contre le froid glacial ... Autant de faits qui ont poussé une équipe de chercheurs Genevois à proposer un projet international de régulation généralisée de la température terrestre à partir de tuyaux géants. Une équipe de chercheurs Genevois...