AMENAGEMENTS – Le département des transports du Royaume-Uni s’est associé au ministère des transports français pour développer un projet de liaison entre Paris et Londres en métro.

Métro grande vitesse Londres Paris

Bientôt un métro grande vitesse Londres <–> Paris ?

Le ministère français des transports et le  département britannique des transports ont annoncé conjointement travailler au développement d’une nouvelle infrastructure entre les 2 capitales que sont Paris et Londres. L’objectif consiste à assurer une liaison Paris – Londres / Londres – Paris en métro.

Selon Peter Newman, rapporteur britannique du projet :

“Les infrastructures actuelles entre Londres et Paris deviennent jour après jour insuffisantes. Certes il y a le bateau, le train, l’avion, mais cela coûte cher. L’objectif est d’assurer une liaison Londres Paris par métro. Nous avons prévu 3 lignes :

  • Ligne E1 : Paris – Beauvais – Calais – Douvres – Maidstone – Londres
  • Ligne E2 : Paris – Rouen – Dieppe – Brighton – Crawley – Londres.
  • Ligne E3 : Paris – Evreux – Caen – Portsmouth – Windsor – Londres

Tout cela, pour le prix d’un ticket de métro extra fixé à 59€.”

Le coût du voyage de 59€ parait en effet infime par rapport aux centaines d’euros que coûte actuellement une liaison Paris-Londres. Ce prix ne permettrait de rendre rentable le projet que dans 1243 ans d’après les estimations conjointes des 2 ministères. Toutefois, ce n’est pas la rentabilité qui est recherchée, mais l’aspect pratique. Ainsi, nul besoin de prendre le train ou l’avion. Depuis n’importe quel point de Paris, on pourra rejoindre n’importe quel point de Londres. Et vice-versa.

Quant à la durée du voyage à métro qui risquerait d’être très longue, le ministère français des transports rassure :

“En parallèle à ces projets de métro Paris-Londres, nous avons lancé une étude pour développer un Métro Express, à l’instar du TGV, mais sous-terrain. Les dangers sont moindres, la vitesse pourra être élevée !”

Ainsi, d’après l’une des entreprises approchée pour ce projet par le ministère et qui souhaite rester anonyme :

“Le métro Paris-Londres pourrait atteindre une vitesse moyenne de 500 km/h avec des pointes jusqu’à 600 km/h. Techniquement, les vitesses pourraient être encore plus élevées, mais cela risquerait de représenter un danger pour la sécurité des passagers. D’ailleurs, le projet que nous allons proposer au ministère français et au département britannique des transports n’axe pas que sur la performance technique, mais aussi sur le confort des passagers avec des banquettes spéciales. Il est totalement inconcevable de lancer le projet avec les rames de métro actuelles.”

Etant donné que tout le trajet du métro grande vitesse sera souterrain et sur de longues distances, il est d’ores et déjà prévu des stations de sécurité comme l’explique le ministère :

“Les stations de sécurité seront déployées tous les 100 km environ. Il s’agit d’offrir une possibilité d’arrêt d’urgence en cas de souci, avec un accès à la terre ferme et si possible proche des centres hospitaliers.”

Le calendrier du projet est le suivant :

– Etudes techniques préalables : infrastructures sous-terraines – De Janvier à Décembre 2016

– Etudes techniques préalables : développement du Métro Grande Vitesse (MGV) – De Janvier à Décembre 2016

– Etudes techniques préalables : mise en parallèle des infrastructures et du projet de MGV – De Janvier à Juillet 2017

– Lancement des appels d’offres : D’août 2017 à Février 2018

– Sélection des projets : De Février à Juin 2018

– Mise en oeuvre des projets

  • Ligne E1 : Paris – Beauvais – Calais – Douvres – Maidstone – Londres – De Juillet 2018 à Juillet 2026
  • Ligne E2 : Paris – Rouen – Dieppe – Brighton – Crawley – Londres. – D’Août 2026 à Août 2034
  • Ligne E3 : Paris – Evreux – Caen – Portsmouth – Windsor – Londres – De Septembre 2034 à Septembre 2042

Sur le long terme, c’est l’ensemble des capitales européennes qui seront reliées les unes aux autres par le Métro grande Vitesse. Puis le maillage s’étendra ensuite aux autres grandes villes.

Pour ce métro, peu de dodo et beaucoup de boulot en perspective !

Un métro grande vitesse entre Londres et Paris ?ludovicArchiveslondres,métro,métro grande vitesse,mgv,paris,transport,vitesse
AMENAGEMENTS - Le département des transports du Royaume-Uni s'est associé au ministère des transports français pour développer un projet de liaison entre Paris et Londres en métro. Le ministère français des transports et le  département britannique des transports ont annoncé conjointement travailler au développement d'une nouvelle infrastructure entre les 2 capitales...