BIBLIOTHÈQUE TROISIÈME LIEU – Les bibliothèques “troisième lieu” ou “tiers-lieux” émergent depuis plusieurs années en France. L’objectif consiste à transformer les bibliothèques en lieu de socialisation, dans un esprit “café”. Ce concept vise également à rentabiliser les bibliothèques en “occupant les bibliothécaires […] qui ont tendance à s’ennuyer”.

Les bibliothèques troisième lieu : les bibliothécaires “qui ont tendance à s’ennuyer” deviendront des bibliothécaires-serveurs.

L’évolution des bibliothèques françaises se tourne vers les “troisièmes lieux”, notion développée dans les années 80 par le sociologue Ray Oldenburg. Il s’agit d’offrir un espace de rencontre entre usagers, dans un cadre convivial. Espace qui dépasse des lieux jusqu’alors dévolus au silence de la lecture et du travail. La bibliothèque troisième lieu, comme tout espace tiers-lieux, veut prendre l’allure d’un “café” afin de favoriser les rencontres dans un cadre convivial.

Le Ministère de la Culture voit dans les bibliothèques troisième lieu une opportunité unique pour rentabiliser les bibliothèques. En effet, celles-ci pèsent énormément sur le budget de l’Etat via les subventions versées aux communes ou communautés de communes propriétaires des différentes bibliothèques.

Selon Anne Masset, directrice-adjointe au service “Bibliothèques”, cela ne coûtera pas un centime, ni à l’Etat ni même aux communes propriétaires des bibliothèques :

“Développer des bibliothèques troisième lieu ne coûtera rien aux communes. Les espaces existants dans chaque bibliothèque suffisent amplement pour aménager ce troisième lieu.

Quant au personnel, les bibliothécaires, qui sont loin de crouler sous le travail et qui ont tendance à s’ennuyer, se verront confier une tâche supplémentaire : celle de servir les boissons achetées par les usagers.

Grâce aux recettes générées, le ministère de la Culture pourra verser moins de subventions.”

La bibliothèque troisième lieu permettra ainsi aux bibliothèques de générer des revenus liés aux bénéfices générés par la vente de boissons qui sera gérée par les bibliothécaires.

“Nous avons envoyé une recommandation à toutes les bibliothèques pour une transformation en troisième lieu. De nombreuses formations seront proposées dans chaque région durant toute l’année 2018. Nous envisageons que 75% des bibliothèques aient entrepris leur transformation en troisième-lieu à compter du début de l’année 2019.” complète Anne Masset.

Désormais, aller à la bibliothèque sera un pur moment de plaisir, qu’on veuille lire, travailler … ou discuter. Et les bibliothécaires-serveurs ne manqueront pas de nous servir un café en nous recommandant de bonnes lectures !

Bibliothèques 3ème lieu : occuper bibliothécairesludovicCulturebibliothécaire,bibliothèque,serveur,tiers lieu,troisième lieu
BIBLIOTHÈQUE TROISIÈME LIEU - Les bibliothèques 'troisième lieu' ou 'tiers-lieux' émergent depuis plusieurs années en France. L'objectif consiste à transformer les bibliothèques en lieu de socialisation, dans un esprit 'café'. Ce concept vise également à rentabiliser les bibliothèques en 'occupant les bibliothécaires qui ont tendance à s'ennuyer'. L'évolution des...