EDUCATION – Alors que les syndicats enseignants appellent régulièrement à la grève plusieurs fois dans l’année scolaire, une étude menée par l’institut de sondage IS-Trend démontre qu’en moyenne 68,7% des enseignants qui font grève ne savent pas pourquoi !

Lors des grèves enseignantes, plus des 2/3 des enseignants grévistes ne connaissent pas la raison du mouvement de grève qu'ils suivent ! (Photo : T. Bresson)

Plus des 2/3 des enseignants grévistes ne connaissent pas la raison du mouvement de grève qu’ils suivent ! (Photo : T. Bresson)

Alors que de nombreuses grèves enseignantes ont ponctué les années scolaires précédentes et qu’une nouvelle grève est d’ores et déjà prévue pour le 8 septembre, une étude de l’institut de sondage IS-Trend démontre qu’en général plus des 2/3 des enseignants ne savent pas pourquoi ils font grève.

Béatrice Culca, responsable de l’étude nous explique la méthode qui a été mise en place :

« Nous avons interrogé une centaine d’enseignants déclarés grévistes pour chaque grève qui a eu lieu durant l’année scolaire 2015-2016, en établissant bien évidemment un ‘panel représentatif’. Il est à noter que par enseignants grévistes, nous entendons aussi bien ceux qui manifestent que ceux qui font grève mais qui ne manifestent pas. Pour cela, nous avons recueilli les données publiques des enseignants grévistes auprès du Ministère, puis nous les avons contactés par téléphone. On leur a posé la question ‘Savez-vous pourquoi vous êtes en grève ?’. On a comparé leurs réponses aux revendications des syndicats.

Entre ceux qui n’ont pas su répondre et ceux qui ont donné des réponses fausses ou très incomplètes, nous sommes arrivés à la moyenne, toutes grèves confondues, que 68,7% des grévistes enseignants ne  connaissaient pas la raison de la grève qu’ils suivaient. »

Une enseignante syndiquée auprès du SG-EG Nord, Véronique Latienne, n’est pas étonnée par cette statistique :

« Il est déplorable que les enseignants grévistes ne connaissent pas la raison du mouvement de grève qu’ils suivent. Toutefois, cela n’est pas surprenant : la plupart des enseignants suivent n’importe quel mouvement de grève pour ne pas aller travailler car ils sont à bout psychologiquement. Très peu nombreux sont ceux qui considèrent les grèves comme des jours de RTT. Dans tous les cas, il ne faut pas oublier que les enseignants ne sont pas payés quand ils font grève, ce qui est tout bénéf’ pour l’Etat ! »

Ainsi, la grève serait-elle un besoin pour des enseignants à bout ? Et les revendications syndicales ne serviraient-elles que de prétexte ?

Enfin, cette statistique interroge sur la confiance que les enseignants accordent à leurs syndicats …

2/3 des enseignants en grève sans savoir pourquoiludovicEducationenseignant,greve,ignorance,raisons
EDUCATION - Alors que les syndicats enseignants appellent régulièrement à la grève plusieurs fois dans l'année scolaire, une étude menée par l'institut de sondage IS-Trend démontre qu'en moyenne 68,7% des enseignants qui font grève ne savent pas pourquoi ! Alors que de nombreuses grèves enseignantes ont ponctué les années scolaires...